Le vice-procureur de la République de Niort est revenu ce matin sur les circonstances du drame de Saint-Gelais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bernard Dussol

Sonia Bellier, vice-procureur de la République de Niort, a tenu une conférence de presse, ce matin, au tribunal de grande instance de Niort. Elle était accompagnée du commandant de la gendarmerie de Niort qui a mené l'enquête.

Cela s'est produit dans la soirée de dimanche, à Saint-Gelais.
Une mère de famille de 22 ans s'est suicidée par pendaison chez elle après avoir tué ses trois fillettes, dont un nourrisson âgé de 17 jours.
La magistrate et le chef d'enquête ont donné des précisions sur le déroulé de ce drame après les autopsies réalisées hier et les indices recueillis dans la maison de cette famille qui résidait dans une zone pavillonnaire.

Au terme de l'enquête, peu de zones d'ombre dans l'enchaînement des faits qui ont conduit à la mort de quatre personnes. La mère de  famille a laissé à ses côtés une lettre en indiquant qu'elle ne supportait plus la disparition de son mari qui s'était lui-même suicidé quelques jours avant. Les enquêteurs sont également certains que c'est la mère qui a tué ses enfants avant de se pendre dans son cellier.
C'est ce qu'a confirmé ce matin Sonia Bellier au micro de Luc Barré.
Conférence de presse ce matin à 10h30 : le vice-procureur de la République de Niort est revenu sur les circonstances du drame de Saint-Gelais


Pour aller plus loin, lire aussi :
http://poitou-charentes.france3.fr/2013/02/05/drame-familial-saint-gelais-la-conference-de-presse-du-parquet-de-niort-reportee-jeudi-194519.html
http://poitou-charentes.france3.fr/2013/02/04/drame-familial-niort-une-mere-de-tue-ses-trois-enfants-et-se-suicide-193481.html