Assises de Niort : de deux ans à la perpétuité dans le procès des SDF

Le jury de la cour d'assises des Deux-Sèvres a rendu son verdict peu avant 20 heures ce mardi soir. Les peines sont relativement conformes aux réquisitions, avec notamment deux peines de réclusion à perpétuité.
Les jurés ont fini de délibérer à Niort et le verdict est tombé après neuf heures de débat. Des peines relativement semblables aux réquisitions de 'avocat général.

Thierry Nicollas et Loan Malécot sont condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans.pour Thierry Nicollas.
Loïc Caballeros écope de 20 ans de réclusion criminelle.
Christophe Mercadal est condamné à 18 ans de réclusion, le procureur en avait requis 16.
Enfin Gilbert Riso est condamné à deux ans de prison, le procureur en avait requis huit.

Comme le veut la règle, les accusés ont eu la parole en dernier avant que la cour ne se retire, ils ont tous exprimé des regrets, certains se sont même tournés vers les parties civiles pour leur adresser quelques mots.  C'est ce qu'a constaté Anna Pettini notre journaliste sur place. Puis la salle d'audience s'est vidée en milieu de journée. La Cour et les jurés se sont retirés pour délibérer. Ils doivent répondre à 89 questions pour déterminer les degrés de responsabilités des uns et des autres et déterminer la durée des peines de prison. Tous les avocats des accusés ont demandé à ce que les peines soient inférieures aux réquisitions de l'avocat général, des réquisitions jugées "exagérées" par plusieurs avocats.
Pour rappel, l'avocat général parlant de faits "terribles et monstrueux", avait demandé des peines allant de huit ans à la réclusion criminelle à perpétuité.  
Pour Gilbert Riso il avait réclamé huit ans de réclusion. Pour Christophe Mercadal, 16 ans de réclusion. Pour Loïc Carabellos, 20 ans. Pour Loan Malécot et Thierry Nicollas la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 20 ans. Les cinq condamnnés ont dix jours pour faire appel de ce verdict.
Mercredi aura lieu l'audience civile, celle qui détermine le montant des indemnités pour le préjudice subi par les parties civiles.
Les quatre victimes, de gauche à droite : Damien, Pascal, Malik et Vincent.

Reportage d'Alain Darrigrand et Anna Pettini
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société sdf