Avec le soleil, les touristes reviennent dans le marais poitevin

Enfin! Le soleil revient et avec lui les touristes dans le marais poitevin. Depuis ce début de semaine, la fréquentation est en hausse et les barques promènent des visiteurs venus découvrir le parc et prendre un bol d'air.

Dans une bonne année, c'est à dire sans confinement, passe sanitaire et mois de juillet pluvieux, 1,2 à 1,4 million de touristes viennent dans le marais poitevin. En 2020 malgré les confinements et les restrictions sanitaires, juillet et août avaient été de très bons mois pour les professionnels du secteur. En revanche, 2021 était assez mal partie. Un printemps et un mois de juillet pluvieux ont fait craindre le pire aux bateliers notamment. Chaque matin, au lieu de préparer les bateaux pour les promenades du jour, ils écopaient l'eau tombée la nuit et devaient rester à quai faute de visiteurs.

Mais l'arrivée du soleil avec des températures un peu plus estivales sonne comme une bonne nouvelle même si elle est un peu tardive. Les 15 prochains jours devraient être bien remplis, même s'ils ne rattraperont pas le manque à gagner accumulé depuis le début de la saison, au printemps.

Pour Manuel Mercier des embarcadères Cardinaud, les espoirs se portent maintenant sur l'arrière-saison.

On peut espérer que la consommation de loisirs qui n'a pas eu lieu au printemps et au début juillet se fasse plutôt en septembre et en octobre.

Manuel Mercier, directeur des embarcadères Cardinaud

Autre bonne nouvelle pour les bateliers, le passe sanitaire n'est pas obligatoire pour embarquer. Une formalité de moins à vérifier et de quoi permettre aux retardataires de la vaccination de venir quand même naviguer sur les conches. Les touristes rencontrés ce merdi semblaient très heureux de ce passage dans le marais. Une destination nature qui a de quoi plaire après les moments difficiles que nous avons traversés. "Les balades à vélo, les barques, profiter de la nature, on avait besoin de souffler d'avoir un peu d'oxygène " explique cette touriste parisienne.

De quoi redonner aussi le moral aux professionnels du secteur, ils avaient enregistré une baisse de 30% d'activité ces dernières semaines.

.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
marais poitevin nature parcs et régions naturelles tourisme économie