Cambrioleur tué à Vançais : le crime reconstitué

Les gendarmes ont investi les lieux en début de soirée. / © Dominique Laveau - France 3 Poitou-Charentes
Les gendarmes ont investi les lieux en début de soirée. / © Dominique Laveau - France 3 Poitou-Charentes

Un retraité qui tue un cambrioleur et blesse son acolyte à Vançais, dans les Deux-Sèvres. L'histoire avait fait grand bruit il y a un an. Ce mercredi 24 octobre soir, la justice organisait une reconstitution des faits. 

Par Mary Sohier

Les gendarmes ont investi les rues de Vançais, ce mercredi 24 octobre soir, pour la reconstitution judiciaire d'un fait divers dramatique

Dans la nuit du 15 novembre 2017, deux hommes pénètrent dans une propriété. Ils se font surprendre et tirer dessus par les propriétaires alors qu'ils prenaient la fuite. L'un, âgé de 32 ans, a été blessé au thorax et n'a pas survécu à ses blessures. L'autre a été touché à une jambe.  

Cette reconstitution était attendue par la partie civile. "La présence du mis en examen est importante. On a de nombreuses questions à lui poser. Il y a plusieurs actes. Il a tiré une fois en l'air, il a retiré ensuite dessus, dans le dos, à plusieurs reprises ", explique Amaury Auzou, avocat.
 


La légitime défense n'a pas été retenue

Une carabine 22 long rifle munie d'un viseur laser et d'une torche a été retrouvée au domicile du tireur présumé. Dans cette affaire, le parquet de Poitiers n'a pas retenu la légitime défense. Il considère qu'il n'y avait ni menace, ni violence de la part des cambrioleurs.

L'avocate de la défense n'a pas souhaité s'exprimer lors de cette reconstitution. Son client, un homme de 63 ans, a été inculpé d'homicide volontaire et se trouve toujours en détention provisoire depuis les faits.

Ce fait divers a provoqué beaucoup de réactions, une pétition de soutien au mis en examen a par exemple réuni 17 000 signatures sur internet.
 

Sur le même sujet

Les + Lus