COVID-19 : pas de cas positifs chez Inter Mutuelles Assistance à Niort après une campagne massive de dépistage

Deux saisonnières avaient été testées positives le 17 juillet dernier et un protocole avait été mis en place pour identifier d’éventuels cas contacts.
 

Inter Mutuelles Assistance à Niort
Inter Mutuelles Assistance à Niort © Thomas Chapuzot - France Télévisions
Les deux salariées revenaient d’un voyage à Barcelone en Espagne et, immédiatement, l’entreprise avait indiqué à toutes les personnes qui auraient pu approcher les deux jeunes femmes de ne pas revenir sur site. Dix jours plus tard, "en étroite collaboration avec l’Agence régionale de Santé", indique un communiqué publié aujourd’hui par la mutuelle, une campagne de dépistage avait été organisée auprès de 900 collaborateurs.

"Un dépistage massif, volontaire et gratuit" précise le communiqué de presse. Les résultats des tests sont apparemment tous négatifs.
"Ces résultats, au demeurant rassurants, nous invite, en tant qu’employeur responsable, à ne pas baisser la garde dans la mesure où le virus circule toujours activement en France et dans le monde", écrit Claude Sarcia, président du Groupe IMA.
Joint par téléphone, Renaud Bérrivin, conseiller auprès de la Direction Générale, confirme :

70% des salariés opèrent toujours en télétravail pour un effectif de 400 à 600 personnes par jour. Le dispositif rigoureux que nous avons mis en place a l’air de bien fonctionner mais nous restons vigilants. Renaud Bérrivin, conseiller auprès de la direction générale.

Au premier jour du déconfinement, le 11 mai dernier, la plateforme téléphonique niortaise enregistrait son record d’appels d’urgence avec plus de 33.000 appels, essentiellement pour des dépannages automobiles après deux mois d’immobilisation des véhicules. Si le mois de juillet semble avoir été proche de l’activité enregistrée un an plus tôt, le dernier week-end de chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens et ce lundi 3 août pourrait également entrer dans "le top 5 de l’histoire de l’entreprise".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société