Les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime sont souvent touchées par des petits tremblements de terre

© République Française
© République Française

Un nouveau séisme de magnitude 4,6 a touché l'ouest de la France cette nuit, avec un épicentre en Vendée et une secousse ressentie dans les Deux-Sèvres et jusqu'à Poitiers.

Par Sophie Goux

La secousse a été ressentie en Vendée dans les Deux-Sèvres en Charente-Maritime et même dans la Vienne, un séisme de magnitude 4,6 a été enregistré cette nuit du côté de La Châtaigneraie en Vendée.

La France métropolitaine compte plusieurs zones sismiques d'intensité diverses.
L'intensité la plus importante concerne 3 zones géographiques : les Pyrénées( Pyrénées-Orientales, l'Ariège, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques), les Alpes (Alpes-Maritimes, Hautes-Alpes et  Alpes de Haute-Provence) enfin la savoie et l'Isère.

La France subit l'affrontement des plaques eurasiennes et africaines qui convergent vers l'ouest de l'Europe. La Charente-Maritime et le Poitou-Charentes sont justement au bout de cette zone de convergence et en subissent les conséquences. Il faut noter que l'île de Ré et celle d'Oléron sont situées sur une zone de nombreuses failles ce qui explique le caractère répétitif des secousses dans le département.
 Parmi les tremblements de terre les plus forts enregistrés dans la région, on peut noter celui de :

-l'île d'Oléron le 7 septembre 1972, avec une magnitude de 5,7 il avait fait des dégâts matériels mais aucune victime.
-Saint-Pierre d'Oléron le 18 avril 2005, magnitude 4,7
-Rochefort le 28 avril 2016 magnitude 4,9

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus