• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Deux-Sèvres : l'entreprise Sovam placée en redressement judiciaire

La Sovam a fabriqué la première passerelle télescopique pour l'Airbus A380. / © Maxppp
La Sovam a fabriqué la première passerelle télescopique pour l'Airbus A380. / © Maxppp

Spécialisée dans la fabrication d'équipements aéroportuaires, la société Sovam, basée à Châtillon-sur-Thouet (79), a été placée mercredi en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Niort. La Sovam compte 78 salariés.

Par BD (avec AFP)

La société compte 78 salariés et même si elle mène une "activité normale" elle souffre de "problèmes de trésorerie", selon une source proche de l'entreprise. La Sovam possède deux sites industriels, à Parthenay dans les Deux-Sèvres et à Chauvigny dans la Vienne.

D'abord spécialisée dans les véhicules aménagés, la société, créée en 1930, est devenue à partir des années 1970 une entreprise de référence en matière de conception et de fabrication d'équipements aéroportuaires (passerelles, escaliers tractés, plateformes, etc.) Elle a fourni notamment les 22 premiers bus aéroportuaires de l'aéroport de Roissy, inauguré en 1974.

L'entreprise a compté jusqu'à 500 salariés et elle a créé la première passerelle mobile vitrée, livrée en 1993 à l'aéroport de Nice. Rachetée en 1997 par le groupe Siraga, la société a aussi conçu en 2006 la première passerelle télescopique pour l'Airbus A380. En 2010, l'entreprise, dont le chiffre d'affaires était alors évalué à 14 millions d'euros, a été reprise par la société française Mecanelle, dont l'actionnaire principal est un investisseur russe.

Sur le même sujet

Le S'Coolbus testé, avec enthousiasme à Tocane St Apre

Les + Lus