Des enseignants du lycée de la Venise-Verte à Niort se mobilisent contre la réforme du lycée

© FTV
© FTV

Des professeurs du lycée de la Venise-Verte à Niort ont envoyé une lettre ouverte, publiée sur le site internet de Libération, à leur ministre Jean-Michel Blanquer, pour protester, sur un ton ironique, contre la nouvelle réforme des lycées.

Par Valérie Prétot

Un collectif d'enseignants du lycée de la Venise-Verte de Niort se mobilise contre la réforme du lycée.
Les enseignants ont rédigé une lettre qui a été publiée ce mercredi dans la rubrique "Tribune" du quotidien Libération.

Il s'agit d'une lettre ouverte, intitulée "Quelle excellente réforme monsieur Blanquer !" adressée au ministre Jean-Michel Blanquer, dans laquelle, ils détaillent sur un ton ironique, ce qu'ils pensent de la réforme du lycée.

Dans leur missive dont voici un extrait, les enseignants n'hésitent pas à qualifier la réforme "d'aberrante".

"L’idée, lumineuse entre toutes et qui sous-tend la réforme consiste à orienter l’élève dès la seconde, à faire de lui le futur travailleur utile, efficace, productif et parfaitement adapté aux bassins de l’emploi. Alors oui, orientons, monsieur le ministre, orientons ! […]

« Que les facultés ne soient plus encombrées de jeunes gens qui cherchent leur voie […]. Nous voulons un lycée efficace, des lieux d’études efficaces qui seront le vivier de jeunes dynamiques et frétillants » […] 
Des esprits chagrins – il en existe toujours monsieur le ministre et malheureusement au sein même de nos établissements – qualifient cette réforme d’aberrante car selon eux l’élaboration du projet de l’élève précède désormais l’enseignement qu’il reçoit. Ils ajoutent avec perfidie que l’élève ne construit plus un projet en prenant son temps (toujours cette propension détestable à perdre son temps !) à partir de la formation qu’il reçoit mais en fonction d’un projet qui préexiste. Autre argument avancé, et qui ne vaut pas mieux que le précédent, le choix donné à l’élève serait restreint dans la mesure où les lycées ne proposeraient pas les mêmes enseignements de spécialité. On nous parle alors d’absence de transparence, d’égalité et autres billevesées ! […]. ironisent les professeurs de la Venise-Verte.

Vous pouvez lire l'intégralité de cette lettre ici ►
Le 24 janvier dernier, ils avaient déjà manifesté devant l’établissement contre ce projet de réforme.
Ces enseignants estiment que l'élève, dès la seconde, n'est pas encore capable de se projeter sur son orientation à bac +3.

Regardez ce reportage de Luc Barré, José Sousa et Philippe Ritaine.
Intervenants : Michèle Stora, Enseignante, Membre d'un collectif d'enseignants du lycée de la Venise Verte; Frédérique Martinon, Enseignante, Membre d'un collectif d'enseignants du lycée; David Annonier, Enseignant, Membre d'un collectif d'enseignants du lycée.
Des enseignants du lycée de la Venise-Verte se mobilisent contre la réforme du lycée






 

Sur le même sujet

Bergerac : des consultations en télémédecine en accès direct depuis la pharmacie

Les + Lus