Football. Niort l'emporte 2-1 sur Epinal et remonte à la deuxième place du classement de National

Grâce à des réalisations de Inchaud et El Kaddouri en première période et malgré l'ouverture du score d'Epinal peu avant le quart d'heure de jeu, Niort enregistre sa troisième victoire cette saison et devient le nouveau dauphin du Red Star, en tête du championnat de National.

Après avoir traîné sa misère toute la saison passée en Ligue 2, Niort relégué en National avançait avec quelques interrogations en début de saison. Après de nombreux départs de joueurs, un nouveau changement de staff, les Niortais semblent avoir réussi leur mutation. Avec une seule défaite concédée après six rencontres, les Deux-Sévriens retrouvent de leur superbe.

Philippe Hinschberger en détonateur

Après avoir passé la bagatelle de 5 entraîneurs la saison passée, les Niortais prônent désormais pour la stabilité sur le banc. Et c'est un ancien de la maison, habitué des challenges qui est revenu aux commandes du staff : Philippe Hinschberger.

Depuis le début de saison, le technicien apporte sa patte. Avec 10 buts inscrits en 6 rencontres, Niort s'appuie sur l'une des meilleures attaques de la poule. Reste désormais à renforcer une solidité défensive naissante (1 but encaissé sur les 2 derniers matches). Bien mieux que les 4 buts encaissés lors des deux premières journées.

Une seule défaite

Après six rencontres jouées, Niort ne s'est incliné qu'à une reprise. C'était à Châteauroux, lors de la deuxième journée de championnat (2-0). C'est d'ailleurs le seul match où les Chamois ne sont pas parvenus à marquer le moindre but. Les deux nuls face à Villefranche (1-1) et sur la pelouse de Nancy (2-2) portaient la série de rencontres sans victoire à 3. Mais vendredi soir, en battant le mal classé Epinal, Niort a réalisé une très belle opération comptable en prenant la deuxième place de la poule et en prenant le large sur le bas de tableau.

Le Red Star actuellement intouchable

En tête de National, le Red Star mène actuellement un train d'enfer. Avec 5 victoires pour 1 revers, l'équipe entraînée par l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille et international Sénégalais Habib Beye assume clairement son statut de favoris à la montée en Ligue 2. Mais dans le sillage, c'est Niort qui est le mieux classé. Avec quatre points de retard sur les Franciliens, les Niortais comptent deux points d'avance sur leurs poursuivants. Une place confortable, mais loin d'être acquise tant le classement est encore resserré. 

Une série de matchs déterminante

Désormais, le bloc de matchs qui se profile va permettre de réellement jauger le niveau des Niortais. L'objectif est clairement de s'inscrire durablement sur le podium. Pour cela, les Niortais vont devoir enchaîner.
Première étape dès vendredi 19 heures 30 avec un déplacement à Marignane-Gignac (16ème). Il sera ensuite temps de préparer la réception de Dijon (7ème). Jusqu'au 15 décembre, les Niortais ont dix rencontres à jouer. Il sera ensuite l'heure d'une période d'un mois sans aucun match de championnat. Avant la reprise, mi-janvier.