"J'en ai ras-le-bol, je veux partir d'ici" : des inondations ont ravagé une petite commune dans le nord des Deux-Sèvres

Les fossés ont débordé sur les routes menant à la commune de Bouillé-Loretz, commune déléguée de Loretz-d’Argenton, dans le nord des Deux-Sèvres. L'eau s'est infiltrée dans plusieurs habitations et certains sinistrés ont dû être évacués temporairement.

Le nord des Deux-Sèvres a subi de violents orages dans la nuit du lundi 20 à mardi 21 mai. L'eau des petites rivières et des fossés a monté de plusieurs centimètres en l'espace de quelques heures. Plusieurs habitants de la commune de Bouillé-Loretz, commune déléguée de Loretz-d’Argenton, se sont réveillés les pieds dans l'eau boueuse qui avait infiltré leur domicile.

Une montée des eaux soudaine

Marie-Laure Point fait partie de ces sinistrés touchés par ces fortes crues. "On a eu plein de boue dans la maison. L'eau a monté de quelques centimètres. Cette nuit, j'ai entendu l'eau qui coulait dans mon jardin. Cela fait 20 ans que l'on habite ici. C'est la première fois que l'on voit cela chez nous."

Ghislaine Bernelas, elle aussi sinistrée, a vu sa maison épargnée par la montée des eaux, mais pas ses multiples dépendances au fond de sa cour. "Dans mon garage, le congélateur baigne dans l'eau et la pompe à eau aussi. En conséquence, le compteur a sauté. J'en ai ras-le-bol. Je veux partir d'ici."

"J'ai fait mon jardin, il n'y a pas longtemps, j'avais planté des patates. Je peux leur dire adieu. Il n'y a plus rien, je m'en vais. Cela fait 17 ans que je vis ici, et les crues se multiplient. Mais c'est la première fois que l'eau est montée si haut. J'ai mon cabanon, ma remorque, ma motobineuse...", conclut-elle en sanglots.

"Une catastrophe" pour les associations du village

La salle des fêtes du village, où se trouve la "Maison Pour Tous", a subi le même sort que la plupart des habitations de cette commune. Les bénévoles, venus très tôt dans la matinée, ont essayé tant bien que mal de limiter les dégâts. Une fête était prévue pour le début du mois de juin prochain, sa tenue est désormais compromise.

"Il y a des dégâts partout dans cette salle, constate Sandra Fournier, présidente de la "Maison Pour Tous". Le gala de danse était en pleine préparation, les tenues de danse avaient été emmenées, la sono aussi... C'est une catastrophe. Certaines choses que l'on avait mises dans la maison n'ont pas pu être récupérées. Il va falloir que la solidarité soit très grande pour arriver à faire ce spectacle."

"Cela se produit trop souvent"

"On a eu 50mm d'eau samedi soir en 1 h 30, c'était déjà énorme pour des terres complètement gorgées d'eau, imbibées. Et avec 60mm en plus hier soir, c'est terrible", ajoute Isabelle Menuault, maire déléguée de Bouillé-Loretz. "Le collège non plus n'a pas été épargné. Il faut faire quelque chose, peut-être au niveau des écoulements, car cela se produit trop souvent."

Dans le courant de la nuit, les sapeurs-pompiers ont été sollicités pour évacuer l'eau dans certaines maisons et dans certaines rues de la commune. "Un orage très localisé a provoqué des inondations. Ce matin, nous en sommes à cinq interventions sur le secteur, précise le lieutenant Guillaume Collet, adjudant au centre de secours de Thouars. Au total, notre centre de secours a reçu une trentaine d'appels. Les équipes continuent à sécher les locaux qui sont encore inondés."

De nouvelles averses sont attendues ce mardi 21 mai, dans l'après-midi.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité