VIDÉO. Le Parc naturel régional du Marais poitevin opposé à un projet éolien à Cram-Chaban

durée de la vidéo : 00h01mn27s
Un projet éolien est vivement controversé à Cram-Chaban en Charente-Maritime. L'autorisation de ce projet avait été accordée au promoteur par le tribunal administratif de la cour d'appel de Bordeaux en octobre 2022. Il y a un mois, le Parc naturel régional du Marais poitevin a déposé un recours contre cette décision. Reportage d'Anne-Marie Baillargé et Guillaume Fautrat. ©France télévisions

L'autorisation d'un projet de parc éolien avait été accordée au promoteur par le tribunal administratif de la cour d'appel de Bordeaux en octobre 2022. Le Parc naturel régional du Marais poitevin et la Communauté de commune Aunis Atlantique ont déposé un recours contre cette décision.

Le Parc naturel du Marais Poitevin et la communauté de commune Aunis Atlantique dénoncent l'autorisation d'implanter six éoliennes dans le parc naturel. Un recours auprès de la cour administrative d'appel de Bordeaux a été déposé le 3 mars dernier avec, pour objectif de sauver le label.

Au total, six éoliennes de 184 m de haut seront peut-être bientôt implantées au beau milieu du Marais poitevin. Un projet qui suscite un vent de colère chez les gestionnaires de ce site. Selon, eux, il ne prend pas en compte la préservation de cette zone humide classé parc naturel régional.

Notre charte est exigeante. Elle intègre des éléments de biodiversité importants comme la reconquête des paysages, des prairies. C'est un travail de plusieurs années.

Pascal Duforestel

Président du Parc Naturel Régional du Marais Poitevin

Le président du Parc Naturel Régional du Marais Poitevin ajoute que l'implantation de ce parc éolien risque de peser dans la reconduction du label.

Un label acquis en 2014. Pour ne pas le perdre, le Parc naturel régional et la Communauté de communes ont déposé un recours à la cour d'appel administrative de Bordeaux le 3 mars dernier.

Ce qui est inquiétant, c'est l'implantation sauvage, puisqu'il a été déterminé une zone d'implantation préférentielle des parcs éoliens. On n'est pas contre, mais pas n'importe où.

Jean-Marie Bodin

Vice-président de la Communauté de communes Aunis Atlantique

Le Parc naturel régional ne compte pas en rester là et se mobilise pour que ces éoliennes soient déplacées hors de ce site classé.