Le rire comme arme : La Compagnie Zygomatic de retour sur les planches pour parler urgence climatique

La compagnie de théâtre Zygomatic, implantée dans les Deux-Sèvres, revient dans le département à la fin du mois de mars pour présenter son spectacle burlesque sur le dérèglement climatique.

Avec leur spectacle Climax qui cartonne, la Compagnie Zygomatic relève un pari audacieux : celui de parler urgence climatique au théâtre et, surtout, avec humour. L'idée, c'est de "faire du drôle avec du pas drôle, sans tomber dans les clichés et sans être trop frontal".

La compagnie est justement née de la volonté de s'intéresser à la problématique écologique "avec différentes entrées : l'alimentation, l'agriculture, etc.", explique Ludovic Pitorin, le directeur artistique et auteur en scène de la troupe. Avec elle, le théâtre se met au vert. "C'est à la fois utile et urgent d'aborder cette problématique complexe". Le défi principal : sensibiliser tout en divertissant. "On essaye d'être malin pour rendre ça digeste et engageant pour les gens et surtout les jeunes".

Notre pièce est un outil comme la fresque du climat, qui nous permet de toucher d'autres espaces de l'humain que l'intellectuel, le cognitif. On touche le cœur, l'âme, tout ce qui fait qu'on vit.

Ludovic Pitorin

directeur artistique et auteur

"J'en ai déjà vu qui partent la larme à l'œil, on fait du théâtre impactant où on peut rire d'un œil et pleurer de l'autre", indique-t-il. Pour ce faire, le spectacle s'adapte. Aux lieux et au public. Il existe en trois versions. L'une d'entre elles se joue en improvisation et est plutôt destinée aux entreprises. L'objectif de ces variantes est aussi de faciliter la mobilité du spectacle et de ne pas toujours avoir à se déplacer avec tous les décors "pour répondre correctement à la grosse demande".

La spécificité de leur compagnie est aussi de présenter un théâtre multiforme. "On adore chanter, mimer, danser, jouer". Avec ces différentes disciplines, la troupe espère toucher "un public pluriel" pour que "tout le monde s'y retrouve" et notamment celles et ceux qui n'ont pas l'habitude d'aller au théâtre."Je joue toujours pour le spectateur qui n'avait pas prévu de venir ce soir, il faut que je réussisse à le toucher", s'exclame Ludovic Pitorin.

"Le théâtre, c'est une conscience partagée d'un monde possible le temps d'une soirée".

Toucher, sensibiliser, engager, sont les verbes moteurs pour la compagnie qui a commencé avec pour premier spectacle Manger, aussi militant. "Le théâtre, c'est une conscience partagée d'un monde possible le temps d'une soirée", souligne le comédien. Il aura réussi à rester sur les planches pendant 10 ans en France et jusqu'en catalogne. Alors, avec environ 120 dates par an, trois succès Avignon OFF et peut être une traduction en anglais, Climax semble bel et bien parti sur le même chemin.

Les Deux-Sèvres, un point d'attache que la compagnie n'oublie pas

La Compagnie Zygomatic est basée à Nueil-les-Aubiers, dans les Deux-Sèvres. Ludovic, lui-même, est "attaché au territoire". Il a grandi dans le département. C'est l'une des raisons pour lesquelles, la troupe joue beaucoup en Deux-Sèvres et participe à des actions culturelles locales. "ça reste notre point d'attache", insiste-t-il.

La compagnie Zigomatic présentera son spectacle burlesque musical : Climax, dans une séance, ouverte au public, le 24 mars à 15 h 30, à Cerizay.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité