Niort : le procès des deux pompiers de Melle renvoyé au 8 janvier prochain

Le procès des deux pompiers du centre de secours de Melle a été renvoyé au 8 janvier 2019 par le tribunal correctionnel de Niort. Les deux pompiers comparaissaient pour des faits de violences volontaires sans ITT commis en juillet 2016 envers une jeune femme femme, sapeur-pompier volontaire.

Devant le tribunal correctionnel de Niort ce mardi matin, les deux avocats défendant les pompiers du centre de Melle, ont rapidement demandé le renvoi du procès en demandant un réexamen de l'enquête. Le juge les a partiellement suivis en décidant le renvoi du procès au 8 janvier 2019. Le tribunal souhaite entendre l’ensemble des stagiaires présents au moment des faits reprochés aux deux pompiers et demande également une expertise psychiatrique pour l'un des pompiers.

A l'ouverture des débats, l'un des avocats de la défense avait qualifié les faits reprochés aux deux pompiers de "chahutage amical" alors qu'il leur est reproché d'avoir plaqué au sol la jeune femme  à l'issue d'une formation le 19 juillet 2016 à St-Romans-les-Melle.


Ils comparaissaient aujourd'hui pour des faits de violences volontaires sans ITT, par personne chargée d'une mission de service public. La jeune femme, sapeur-pompier volontaire avait porté plainte contre eux le 10 janvier 2018.
Les deux prévenus, âgés de 43 et 49 ans, sont tous les deux adjudant-chefs et l'un d'eux a encadré de nombreuses formations de jeunes sapeurs-pompiers. Depuis le 21 juin dernier, ils étaient placés sous contrôle judiciaire. Celui-ci a été levé ce matin.
Les deux pompiers avaient également été suspendus de leurs fonctions. Le président du tribunal laisse au conseil de discipline du SDIS 79  la décision d'autoriser ou pas la reprise des fonctions de formateurs des deux pompiers prévenus.


Le compte-rendu d'audience au tribunal de Niort d'Antoine Morel, Guillaume Soudat et Damien Dubois :