Retour sur l'expérimentation “Territoire Zéro Chômeur” à Mauléon dans les Deux-Sèvres

Territoire zéro chômeur / © Anne-Sophie Lévy-Chambon
Territoire zéro chômeur / © Anne-Sophie Lévy-Chambon

En 2016, le  gouvernement vote une loi lançant une expérience d'hyper proximité ,Territoire Zéro chômeur, pour éradiquer le chômage de longue durée dans dix territoires de France. Mauléon participe à l'expérimentation. Quel en a été l'impact sur la ville et ses habitants ? 

 

Par Liliane Maneuf-Iwan

Le chômage. Depuis 40 ans, tous les gouvernements successifs ont tenté de lutter contre ce mal grandissant. Force est de constater que personne, ni de droite, ni de gauche, du centre ou des extrêmes n'a réussi à relever le défi dans leurs communes et n'est parvenu à éradiquer ce mal moderne.  Et si la solution venait de la proximité ? Et si l'on se concentrait sur un territoire bien précis, en connaissant ses spécificités et ses besoins,  plutôt que d'engager une enième politique nationale aux résultats hasardeux ? C'est là le défi de l'initiative "Territoire Zéro chômeur".
 

Retenue pour faire partie de l'aventure, Mauléon peut, après deux ans d'expérimentation, tirer un premier bilan. C'est tout le propos du documentaire d'Anne-Sophie Lévy-Chambon.  
 

L'objectif de cette expérimentation est à la fois simple et ambitieux : trouver localement des emplois pour les chômeurs de longue durée.

Laurent Grandguillaume, ancien député de la Côte d'Or, a décidé d'agir et de prendre ce problème à bras-le-corps. Il a l'idée de rediriger les budgets publics issus des coûts de la privation d'emploi pour financer les emplois manquants dans un territoire. Pour cela il s'appuie sur un militant du droit à l'emploi : Patrick Valentin. C'est lui l'homme à l'origine du projet "Territoires zéro chômeur de longue durée".
  • En juillet 2015 il dépose un projet de loi à l'Assemblée Nationale.
  • En février 2016, la loi est adoptée à l'unanimité à l'Assemblée Nationale et au Sénat.

Et Mauléon s'est retrouvée partie prenante, alors même que les chances de réussite étaient loin de paraître évidentes, comme en témoigne, Pascal Duforestel, Conseiller régional Nouvelle-Aquitaine délégué à l'Economie Sociale et Solidaire :

Avouons-le humblement, au départ de cette aventure, ils n'étaient qu'une poignée à y croire. Pensez-donc : éradiquer le chômage de longue durée sur un territoire ! Puis leur belle utopie nous a contaminés un à un pour devenir une réalité... et désormais l'expérimentation de Mauléon va servir d'exemple dans plein d'autres territoires de Nouvelle-Aquitaine et de France afin que des centaines de femmes et d'hommes relèvent la tête et retrouvent le plaisir du travail et du collectif. 


Au bout des deux ans fatidiques, 70 personnes ont retrouvé un travail à Mauléon. Mais, dans son documentaire,  Anne-Sophie Lévy-Chambon va au-delà de la simple communication d'un chiffre : comment la population, et, notamment les plus fragiles, ont ressenti ce changement d'échelle des politiques de recherche d'emploi ? L'impact a-t-il dépassé le seul cadre du travail et joué un rôle plus profond dans les relations sociales ?

 

Un monde sans chômeur / © Anne-Sophie Lévy-Chambon
Un monde sans chômeur / © Anne-Sophie Lévy-Chambon

 Diffusion du documentaire "Un monde sans chômeur" sur France 3 Nouvelle-Aquitaine

  • Lundi 21 Octobre à 23:20
  • Vendredi 8 Novembre à 9:15 

Territoire Zéro chômeur : constat et objectif

  • 3 742 300 millions de chômeurs officiels, chiffre qui ne prend pas en compte tous les chômeurs qui ont disparu des radars de Pôle Emploi et qui ne sont comptabilisés nulle part.
  • 18 000 euros  : coût annuel d'un chômeur pour l'Etat.

 L'expérimentation propose de rediriger ce budget public pour financer des emplois aux chômeurs de longue durée, en particulier celui des jeunes et des plus de 50 ans.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus