Un stade dans un piteux état : les associations sportives sont inquiètes

Depuis plusieurs semaines, l'état calamiteux du stade René-Gaillard est pointé du doigt par les associations sportives de la ville. Vestiaires dégradés, piste d'athlétisme obsolète, pelouse abîmée... L'enceinte a besoin de travaux de rénovation au plus vite.

La liste des plaintes au sujet du mauvais entretien du stade René-Gaillard de Niort devient trop longue. Les murs de la plupart des vestiaires de l'enceinte moisissent et les terrains de football deviennent impraticables. À tel point qu'à la mi-février, le club des Chamois niortais avait dû délocaliser ses entraînements à Celle-sur-Belle (Deux-Sèvres). Une situation inacceptable pour un prétendant à la montée en Ligue 2.

Un problème aussi pour les associations sportives et le club d'athlétisme

Cela fait plusieurs semaines que les associations sportives niortaises se plaignent de l'état calamiteux du stade. C'est le cas de la piste d'athlétisme, craquelée et trouée à de nombreux endroits. Pour les scolaires, les associations sportives ou encore le club d'athlétisme, elle devient impraticable et dangereuse. "Quand il pleut, c’est plus glissant parce qu’il y a de la mousse qui s’incruste dedans. Et puis, il y a certains endroits où il y a des petites fentes, des petits affaissements au bord des pistes", révèle Danièle Desmier, présidente du Stade Niortais d'Athlétisme.

Cette piste est fatiguée, ça va faire 28 ans qu'elle n’a pas été changée.

Danièle Desmier

Présidente du Stade Niortais d'Athlétisme

"Elle a besoin d'être rénovée, ajoute-t-elle. Cette piste est fatiguée, elle date de 1996. Une piste d’athlétisme au bout de 20 ans, elle est usée. Ici, ça va faire 28 ans qu’elle n’a pas été changée, elle a besoin d'être refaite." Propriétaire du stade, l’agglomération niortaise déplore cette situation. "La seule chose que je peux vous dire, c’est que je suis triste. Je suis triste de voir l’état de l’équipement dans sa globalité", exprime Florence Villes, adjointe à la ville de Niort chargée des sports et de la vie associative.

Pour les Chamois, avoir de bons équipements devient primordial

Pour ce qui est du terrain de foot, le club ne souhaite plus communiquer. Les supporters, en revanche, pointent un risque pour les performances des joueurs. "Sur le fait des appuis, des contrôles loupés, des frappes manquées, ça joue forcément", rétorque Jérome Radoux, membre du groupe de supporters Niort 1925.

Côté tribune, cette même association de supporters dénonce les conditions d’accueil. "Il y a des sièges cassés, très sales dans l’ensemble, d’autres qui peuvent s’enlever et qui ne tiennent plus, ajoute-t-il. Il doit y avoir un planning avec des travaux à faire pour les sièges, mais pas seulement, également pour l’entretien général."

À cela s'ajoute une panne d'éclairage présente depuis plusieurs semaines, contraignant l'équipe de football des Chamois niortais à jouer ses matchs de Nationale 1 au stade René-Gaillard, dans l'après-midi. À défaut de voir des travaux de rénovation, certains supporters ont pris le problème à bras-le-corps. Récemment, le groupe de supporters Niort 1925 a désherbé une partie du mur de la tribune Pesage.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité