VIDEO. Comptage des grands animaux dans les forêts de Charente-Maritime

Publié le
durée de la vidéo : 00h02mn02s
Une opération de comptage des animaux (cerfs, chevreuils et biches) a été menée la nuit dernière aux confins de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres. Il s'agit de les recenser pour réguler les populations et établir les futurs plans de chasse. Reportage de Pascal Foucaud et Tiphaine Pfeiffer ©France télévisions

Une opération de comptage des animaux a été réalisée dans plusieurs forêts domaniales de Charente-Maritime ce lundi. Des biches, des cerfs, des lapins, les animaux étaient repérés aux phares des voitures.

C'est une opération qui demande une sérieuse logistique. Les fédérations de chasse de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres en partenariat avec l'Office National des Forêts organisaient ce lundi soir un comptage des animaux dans les forêts. Il faut lancer l'opération à la tombée de la nuit et composer plusieurs équipages dans des voitures qui vont ensuite arpenter au ralenti les routes et des chemins forestiers d'Aulnay et de Chizé à la recherche des animaux. Alexandre Pouzineau, technicien à la fédération de chasse, explique la méthode : "on effectue un circuit prédéterminé autour de la forêt de façon à repérer les animaux qui sortent pour s'alimenter à la tombée de la nuit, donc généralement dans des zones de cultures et surtout de colza".

Ce lundi soir, les animaux étaient bien présents sur les 3 000 hectares ratissés. Des lapins, des cerfs, des chevreuils, des biches. "On a besoin de connaitre le niveau des populations. Celles qui augmentent et celles qui baissent" détaille Yoann Agaut, technicien forestier territorial de l'ONF. "En fonction des comptages, on adapte les prélèvements" poursuit-il. C'est en effet l'un des buts de ce comptage. Avoir une estimation des populations par espèce et, en fonction des résultats, les fédérations de chasseurs établiront des plans de chasse et certains animaux pourront être "prélevés" en d'autres termes, tués lors de chasses.

Une deuxième sortie est prévue ce mercredi pour finaliser les comptages.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité