Régionales dans les Deux-Sèvres : le retour de la gauche à Niort

Nathalie Lanzi après sa victoire dans les Deux-Sèvres. / © C.Cottaz. FTV
Nathalie Lanzi après sa victoire dans les Deux-Sèvres. / © C.Cottaz. FTV

Dans les Deux-Sèvres, le second tour a renversé la tendance du premier et a placé la liste d'union de la gauche d'Alain Rousset en tête avec 42,50% des suffrages. Une victoire qui à Niort fait reprendre espoir à la gauche après la défaite aux municipales de 2014.

Par Christine Hinckel

C'est à Niort que la liste PS-PRG-EELV a réalisé son plus fort score du département avec 53,04% des voix contre 34,35% pour l'union de la droite et 12,61% pour le Front National confortant l'image d'une ville de gauche mise à mal par les élections municipales.

La candidate LR-UDI-Modem, Christelle Chassagne, adjointe du maire centriste Jérôme Baloge, n'a pas réussi à transformer l'essai de 2014, même si comme le fait remarquer le maire de Niort, "ces deux élections ne sont pas comparables". "Nous sommes en présence d'une élection plus traditionnelle alors qu'en 2014 nous avions réussi à renouveler l'offre politique."
De son côté, Nathalie Lanzi, dont son camp tient à saluer la victoire, peut se réjouir d'avoir réuni sur son nom toutes les composantes du PS et de la gauche niortaise et d'avoir récolté les bénéfices de la campagne menée entre les deux-tours pour mobiliser les abstentionnistes.
Le reportage à Niort de Frédéric Cartaud, Cédric Cottaz et Philippe Ritaine :
Régionales : la gauche en tête à Niort
Reportage de Frédéric Cartaud, Cédric Cottaz et Philippe Ritaine

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus