Dons pour Notre-Dame de Paris : quelques conseils pour éviter les arnaques

Depuis l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris ce 15 avril 2019, les dons affluent de toute part, les cagnottes en ligne fleurissent un peu partout. Des appels à la solidarité qui nécessitent la vigilance. 

© Philippe LOPEZ / AFP
La Fondation du Patrimoine a lancé une collecte internationale sur son site internet le 16 avril 2019, au lendemain de l'incendie qui a détruit une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
Mais cet appel aux dons pour la reconstruction de l'édifice n'est pas le seul à avoir fleuri sur Internet. 
 
Une quinzaine de cagnottes sur Leetchi, autant sur Gofundme, avec des sommes récoltées qui vont de 35 € à presque 30 000 €. Les plateformes tentent de certifier les propriétaires de ces cagnottes afin de s'assurer que les dons seront bien mobilisés pour Notre-Dame. C'est le cas, par exemple, de ce pot commun qui a déja recueilli plus de 17 000 euros au nom de l'Observatoire du patrimoine Religieux ou encore celle-ci, qui s'engage à reverser les sommes récoltées au recteur de la cathédrâle Notre-Dame de Paris et au diocèse. Difficile néanmoins de faire le tri. 
 

Les donateurs sont invités à vérifier le bien-fondé des collecteurs. Ainsi, l'organisme à but non lucratif "Le Don en Confiance" rappelle quelques questions à se poser : 
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
notre-dame de paris culture patrimoine économie solidarité société gare aux arnaques consommation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter