• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dons pour Notre-Dame de Paris : quelques conseils pour éviter les arnaques

© Philippe LOPEZ / AFP
© Philippe LOPEZ / AFP

Depuis l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris ce 15 avril 2019, les dons affluent de toute part, les cagnottes en ligne fleurissent un peu partout. Des appels à la solidarité qui nécessitent la vigilance. 

Par Hélène Abalo

La Fondation du Patrimoine a lancé une collecte internationale sur son site internet le 16 avril 2019, au lendemain de l'incendie qui a détruit une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Mais cet appel aux dons pour la reconstruction de l'édifice n'est pas le seul à avoir fleuri sur Internet. 
 
Une quinzaine de cagnottes sur Leetchi, autant sur Gofundme, avec des sommes récoltées qui vont de 35 € à presque 30 000 €. Les plateformes tentent de certifier les propriétaires de ces cagnottes afin de s'assurer que les dons seront bien mobilisés pour Notre-Dame. C'est le cas, par exemple, de ce pot commun qui a déja recueilli plus de 17 000 euros au nom de l'Observatoire du patrimoine Religieux ou encore celle-ci, qui s'engage à reverser les sommes récoltées au recteur de la cathédrâle Notre-Dame de Paris et au diocèse. Difficile néanmoins de faire le tri. 
 


Les donateurs sont invités à vérifier le bien-fondé des collecteurs. Ainsi, l'organisme à but non lucratif "Le Don en Confiance" rappelle quelques questions à se poser : 
 
  • Est-ce que l'organisme collecteur est cohérent avec le projet que vous souhaitez soutenir ?
  • Est-ce que cet organisme est contrôlé ?
  • Est-ce que cet organisme communique en toute transparence sur l'efficacité de ses actions ? 
  • En cas de dons sur une plateforme de crowdfunding, s'assurer que les liens renvoient à des organismes reconnus et que les données bancaires sont demandées sur des pages sécurisées.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

32 référents loups formés en Dordogne

Les + Lus