Dordogne : le monde du spectacle impacté par les annulations pour le 31 décembre

Publié le
Écrit par Margaux Dubieilh

Difficile pour les acteurs du monde du spectacle de pouvoir travailler pour le Nouvel An. À cause de la hausse importante des cas de Covid-19, de nombreux événements sont annulés en Dordogne.

 « Depuis début décembre toutes les manifestations ont été annulées. Plus de bals, plus de thé dansant… et plus de réveillon. » Le coup est dur à encaisser pour Nicole Berges, accordéoniste. 

Avec la hausse exponentielle des cas de Covid-19, de nombreux événements sont annulés en Dordogne. Abonnée aux bals et musettes, cette musicienne devra donc encore une fois faire l'impasse sur la soirée du Nouvel An. 

« Ça fait deux ans qu’on ne travaille plus… le métier d’intermittent est mis à mal avec cette pandémie.»

Nicole Berges - musicienne

Même déception pour Baptiste Parouty. Ce jeune accordéoniste de 19 ans ne pourra pas jouer pour le réveillon. Un crève-cœur pour ce passionné :  « Ce qui me plaît c’est la rencontre avec mon public, faire danser les gens…  l’année dernière on a fait un gala pour leur permettre de danser chez eux, mais c’est pas pareil. »  

Nouvelles mesures sanitaires ce lundi ? 

Difficile de mettre en place d'autres manifestations alors que les cas de Covid-19 explosent. Même si le taux d'incidence en Dordogne reste le moins élevé en Aquitaine, il a dépassé les 400 cas pour 100 000 habitants. 

Ce lundi 27 décembre, le Premier Ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran s'exprimeront sur de nouvelles mesures sanitaires. Si l'idée d'un couvre-feu pour le Nouvel An semble encore écartée, les acteurs du spectacle restent sur le qui-vive. 

Réveillon complet au cabaret

Mais quelques uns arrivent à tirer leur épingle du jeu : comme les cabarets, autorisés à organiser leur soirée du 31 en respectant certaines mesures sanitaires. 

Pas de soirée dansante, passe sanitaire exigé, tout le monde reste à sa table... malgré ça, le Bambino à Bergerac affiche complet : 

« On a des gens qui ont annulé ou reporté leur soirée par précaution pour eux. Mais on a une liste d’attente donc on maintient notre jauge à 250 personnes. »

Cyril Lapall – co-gérant du Bambino

Malgré ces quelques chanceux, cette soirée du Nouvel An sera certainement moins festive qu'habituellement. 

Réveillon compliqué pour le monde du spectacle ©C.Michelland/P.Tinon/N.Colombeau