"Je suis une jeunette ! " À 75 ans, Nadine, la mercière de Bergerac, ne veut pas raccrocher les aiguilles

Pétillante, pétulante, Nadine fait partie du décor à Bergerac. Dans sa petite Mercerie-Chapeaux, elle accueille les clients depuis 38 ans, et ne compte pas s'arrêter de sitôt.

Son petit univers de la rue Cyrano, à Bergerac, est fait de fils, de boutons, de coupons, de bobines, de dentelles et de chapeaux. Elle le connaît sur le bout des doigts. Pensez, elle tient cette boutique depuis vingt-deux ans, après en avoir tenu une autre, juste à côté, pendant seize ans. Et après trente-huit ans de carrière, Nadine-Marie Phénix-Magy ne veut toujours pas entendre parler de retraite. Au contraire même, la couture revient à la mode chez les jeunes, et Nadine compte bien en être !

Au fil du temps qui passe

Il faut dire que la mercerie, Nadine est tombée dedans toute petite. Et réaliser ses envies d'enfant, c'est l'assurance de rester jeune. Nadine travaillait sur le marché. Entre un beau-père mercier ambulant, et un mari soldeur, qui est arrivé un beau jour avec un lot de mercerie, iIl n'en fallait pas plus pour ouvrir boutique. Et depuis, la petite mercière ne s'est jamais arrêtée. Résultat, aujourd'hui sa mercerie est une vraie caverne d'Ali Baba, un paradis pour couturière exigeante en recherche de rareté, qu'elle fait visiter avec plaisir.

durée de la vidéo : 00h01mn58s
Il y a de tout chez Nadine, la mercière de Bergerac installée depuis 38 ans, visite de la boutique ©France télévisions

Je suis une jeunette maintenant !

Nadine, 75 ans

Rester jeune 

Les tiroirs ont beau contenir des articles parfois devenus introuvables, Nadine n'est pas hermétique à la jeunesse pour autant. Au contraire, elle a même ses trucs à elle pour nouer le contact avec les jeunes générations. "Moi, je suis à l'aise avec les enfants et les jeunes, parce que je suis directe avec eux", assure-t-elle. "J'aime les interpeller, ensuite quand ils passent devant ma boutique, ils me sourient, et il y en a qui rentrent... C'est très émouvant"

durée de la vidéo : 00h01mn02s
Nadine, qui a oublié de vieillir, a un truc pour aborder la jeunesse d'aujourd'hui ©France télévisions

Et de fait, les jeunes passent de temps en temps le pas de la porte "pour se faire des costumes, pour des soirées" explique Nadine, qui n'a décidément pas perdu son sens du tissu social.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité