Cet article date de plus de 4 ans

Coââ ? Les grenouilles de la mare de Grignols sont protégées !

Le 2 juin dernier, la cour d'appel de Bordeaux avait condamné Annie et Michel Pecheras à combler leur mare de 300m² pour faire taire le coassement de leurs 30 grenouilles. Oui mais voilà, elle compte cinq espèces protégées de batraciens. 

© FTV
3000 euros de frais de justice pour Annie et Michel, un couple de retraité de la restauration condamné à remblayer leur point d'eau. La mare qu'ils entretiennent compte une trentaine de grenouilles qui coassent nuit et jour en période des amours : un trouble anormal du voisinage pour la Cour d'appel de Bordeaux. 

De mars à pratiquement fin juin, on ne peut plus ouvrir les fenêtres, c'est infernal


témoigne l'un des plaignants.

Mais Annie et Michel n'ont pas baissé les bras. Ils se sont rapprochés d'experts et leur verdict est sans appel : la mare des Pecheras compte bien cinq espèces protégées de batraciens, dont la grenouille verte. 

La décision est prise depuis le premier jour ! On ne comblera pas la mare


réagit Michel, qui a décidé de se pourvoir en cassation. Quant à Annie, elle dit avoir reçu 76 000 signatures de soutien.

Reportage de Philippe Niccolaï et Pascal Tinon

durée de la vidéo: 01 min 31
Les grenouilles de Grignols sont protégées ©France 3 Aquitaine


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société écologie environnement nature sorties et loisirs animaux