Coronavirus en Dordogne : dispositif renforcé pour les plus démunis et appel à la solidarité

Urgence sociale : la préfecture et les associations s'unissent pour la prise en charge des personnes sans domicile fixe, les personnes battues ou en rupture familiale en Dordogne. Une plateforme est lancée pour faire appel au renfort de bénévoles
Les maraudes renforcées à Périgueux (archives 2018)
Les maraudes renforcées à Périgueux (archives 2018) © France 3 Périgords
Pour faire face à l'épidémie de Coronavirus en France, les services de l'État vont ouvrir 2 000 places d’hôtels supplémentaires sur l’ensemble du territoire qui viendront s'ajouter au dispositif de la trêve hivernale en place jusqu’au 31 mai.

En Dordogne, la Préfecture s'appuie sur la mobilisation des associations pour consolider les dispositifs d’accueil et d'aide alimentaire.

Hébergement

Dans le département, 124 places d’urgence gérées par le 115 avec extension des horaires d’ouverture permettent aux hébergés de rester plus longtemps à l'abri. Un partenariat avec des hôteliers permettent d’utiliser en plus 5 à 10 chambres d’hôtel. La semaine dernière, 15 chambres ont été mobilisées chaque nuit afin d’héberger les sans domicile fixe, avec possibilité d’étendre le parc si nécessaire (jusqu’à 24 places supplémentaires à Périgueux et 6 places à Bergerac). Ces places supplémentaires incluent des places mobilisables pour les femmes victimes de violence.

Alimentation

Le 115 : 7j/7 et 24h/24


Le 115 de l'urgence sociale est disponible gratuitement depuis un poste fixe ou portable chaque jour de l'année et 24 h sur 24. Vous pouvez téléphoner si vous êtes une personne, un ménage ou une famille rencontrant des difficultés sociales, une absence ou perte de logement, mais aussi des violences conjugales… Un opérateur vous aide à faire le point sur la situation vous informe et, au besoin, vous oriente vers les structures adaptées.

Mobilisation citoyenne supplémentaire exceptionnelle pour le Coronavirus

Pour conforter l'existant, une mobilisation citoyenne est lancée sur la plateforme covid19.reserve-civique.gouv.fr/ . Elle s'addresse à toutes les personnes majeures de moins de 70 ans qui peuvent s'y inscrire.
Les associations, CCAS, collectivités, opérateurs publics, etc. y indiquent de leur côté leurs besoins de renforts autour de 4 missions prioritaires :
• Aide alimentaire et aide d’urgence
• Garde exceptionnelle d’enfants
• Lien avec les personnes fragiles isolées
• Solidarité de proximité

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société