Déconfinement : Brantôme se prépare à accueillir les touristes en plus grand nombre

Le Premier ministre a détaillé les nouvelles règles pour la phase 2 du déconfinement qui débutera mardi. Certaines mesures (la fin de la limite des 100 km, la réouverture des campings) devraient relancer le tourisme. A Brantôme, la Venise du Périgord, les professionnels sentent une légère reprise. 

© Florian Roulies
Dans ce camping familial de Brantôme en Périgord vert, le téléphone sonne à nouveau.
Patrick Courandon, le propriétaire constate une reprise timide, depuis l'intervention d'Edouard Philippe : 

On a déjà quelques personnes qui se sont renseignées, voire qui ont réservé. Les réservations en ligne ont commencé à redémarrer également. C'est sûr que mardi, les gens ne vont pas venir à 8h du matin au camping. Donc on espère un frétillement pour le week-end prochain. 


Car si les réservations en juillet sont correctes, juin s'annonce plus calme. En particulier, les deux premières semaines. Patrick Courandon aurait du ouvrir le 1 avril. Il entame sa saison avec un manque à gagner et mise sur l'arrivée de touristes français cet été. Il a prévu un nettoyage régulier de son infrastructure. Il attend des consignes plus précises du gouvernement mais dans son camping de 30 places, il estime qu'il est plus facile de mettre en place un protocole sanitaire.
 
Le propriétaire d'un camping de Brantôme prépare sa piscine avant d'accueillir ses clients.
Le propriétaire d'un camping de Brantôme prépare sa piscine avant d'accueillir ses clients. © Bertrand Lasseguette
 Les marquages au sol et les protections en verre synthétique devant le comptoir sont  installés. L'office du tourisme Périgord-Dronne Belle rouvre mardi.

  Les conseillers en télétravail répondaient déjà au téléphone. Les annonces d'Edouard Philippe n'ont pas changé la donne mais Julie Martinez, la directrice, a le sentiment que les gens ont davantage la tête aux vacances : 

Souvent, ils ne savent pas encore quand ils vont venir. Ils pensent venir l'été. Ou alors on a des appels pour des journées découverte, notamment les week-ends quand il fait un temps comme en ce moment pour faire des balades, du bateau et voir aussi les sites qui sont ouverts. 


Une bonne nouvelle pour ce croisiériste sur la Dronne. Son bateau circule à nouveau depuis le 21 mai et Barbara Crucifix a bien travaillé le week-en dernier :  

Ils étaient demandeurs de sortie en plein nature et donc il y a eu tout le week-end de l'Ascension un peu de monde. Bon, c'est pas un week-end avec jour férié comme d'habitude où s'est beaucoup plus chargé mais on était content. 


Sur les 49 places de l'embarcation, 23 seulement seront exploitables. Une saison qui sera forcément moins rentable.
© Florian Roulies


L’abbaye bénédictine fondée selon la légende par Charlemagne à la fin du VIIIe siècle rouvre également le 2 juin.
Les Jardins, l'Abbaye de Boschaud à Villars, le Sentier des Meulières à Saint-Crépin-de-Richemont-le Cluzeaux de St-Pardoux-de-Mareuil, le Cluzeaux et plateau d'Argentine à La Rochebeaucourt-et-Argentine accueillaient déjà du public. 

La Venise du Périgord attend maintenant sa vague touristique. Des Français au moins à défaut d'étrangers.
Timide reprise du tourisme à Brantôme
Ce que change la phase 2 du déconfinement pour les vacanciers en Nouvelle-Aquitaine
Le 28 mai dernier, Edouard Philippe a annoncé plusieurs mesures qui encadrent nos vacances cet été 

En Nouvelle-Aquitaine, les campings, les villages vacances et autres lieux d'hébergement touristique pourront rouvrir dès le 2 juin dans "une jauge maximale de 5 000 personnes"

La limite des 100km de sa résidence et hors de son département saute le 2 juin. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société tourisme économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter