Dordogne : « Tout Lascaux » - un très bel ouvrage sur la grotte et ses répliques

Philippe Psaïla a pu travailler à partir du dernier fac-similé / © ©philippe psaila/ synops
Philippe Psaïla a pu travailler à partir du dernier fac-similé / © ©philippe psaila/ synops

Le journaliste scientifique Pedro Lima a eu le privilège de descendre dans la vraie Lascaux à deux reprises. Avec le photographe Philippe Psaïla il signe un livre remarquable sur la grotte et sa dernière réplique.

Par Sébastien Bouwy


Depuis sa découverte le 12 septembre 1940, Lascaux en a noirci des pages d’ouvrages en tout genre. Le dernier en date celui de Pedro Lima en est un remarquable. De par sa qualité d’édition : très classe avec sa tranche de livre noire et une reprographie au top !  Par son originalité aussi : le livre multimédia emmène le lecteur grâce à une application en immersion numérique à  360 degrés dans la grotte. Enfin par la richesse de son contenu.

De plus, le paléonthologue Yves Coppens signe une importante préface dans laquelle il revient sur l’origine de l’art. Pour le découvreur de Lucy, le premier artiste était un artisan.


« La vieille dame fragile »

Journaliste scientifique, Pedro Lima est descendu deux fois dans la grotte originale de Lascaux. En 2000 et 2011. Pour la deuxième visite, il faisait partie des journalistes sollicités par le ministère de la culture pour être témoins de l’état de santé de la grotte convalescente. « Nous nous sommes sentis vraiment responsables au regard de cette mission, nous avons pu voir une vieille dame fragile, aujourd’hui, elle va mieux et la bonne nouvelle c’est qu’on va pouvoir la transmettre à une nouvelle génération » selon l’auteur.

Pedro Lima se souvient de l’émotion qui le saisit quand il descend dans la grotte :
« Quand on regarde ces peintures, c’est un peu comme si on se voyait nous-même car c’est l’humanité qui est affichée sur la paroi. Lascaux c’est le meilleur de l’humanité! Dans une période où la planète est menacée cette symbiose entre l’homme et son environnement nous interroge »

Lascaux et Chauvet au palmarès


Pedro Lima a visité aussi l’originale de la grotte Chauvet et bon nombre de grottes ornées comme celle de Rouffignac, Combarelles et Font de Gaume.

Quand on lui demande ses préférences : il cite tout de go Lascaux et Chauvet. La seconde « pour sa très grande ancienneté et sa conservation extraordinaire » et Lascaux pour son caractère unique : « on entre dans une cavité entièrement peinte, on est immergé dans un conte animé et décoré » souligne t’il.

"Dans Lascaux, on s’y sent bien !"

Il signe avec le photographe Philippe Psaïla "Tout Lascaux" aux éditions Synops / © ©philippe psaila/ synops
Il signe avec le photographe Philippe Psaïla "Tout Lascaux" aux éditions Synops / © ©philippe psaila/ synops

Et dernier atout de Lascaux selon le journaliste : c’est qu’on s’y sent bien ! Là-dessus il a son idée : « peut-être grâce au bestiaire choisi par les artistes » Pas d’animaux féroces comme à Chauvet. 

Dans son ouvrage "Tout Lascaux", Pedro Lima en s'appuyant sur les très belles photographies de Philippe Psaïda, réalisées dans le dernier fac-similé, nous aide à découvrir et nous familiariser avec les peintures de Lascaux. Le journaliste revient aussi sur la formidable aventure humaine de la dernière reproduction. 
"Sans flagornerie, quand j'entre dans Lascaux IV, j'ai l'impression de découvrir la grotte comme ceux qui y sont entrés en 1940" indique Pedro Lima. 


"Tout Lascaux" de Pedro Lima etr Philippe Psaïla avec Yves Coppens aux éditions Synops - prix de vente 36,50 euros

Pedro Lima dédicacera son ouvrage samedi 23 décembre 2017 à Lascaux IV de 12heures à 18 heures et donnera une mini-conférence à 16heures intitulée  « Du chef d’œuvre à la réplique intégrale ».






Sur le même sujet

Les + Lus