• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Edouard Boubat, le séjour en Périgord...

Décédé en 1999 l'artiste a laissé une oeuvre empreinte de tendresse et d'humanité dans l'ensemble de ses clichés. Après avoir parcouru le monde, alors que la célébrité lui était déjà assurée, il a passé un an en résidence d'artiste dans le Ribéracois / © Edouard Boubat & Bernard Boubat
Décédé en 1999 l'artiste a laissé une oeuvre empreinte de tendresse et d'humanité dans l'ensemble de ses clichés. Après avoir parcouru le monde, alors que la célébrité lui était déjà assurée, il a passé un an en résidence d'artiste dans le Ribéracois / © Edouard Boubat & Bernard Boubat

L'exposition Le poète voyageur / Le séjour en Périgord aux Archives Départementales dévoile entre autre l'année périgourdine du photographe Édouard Boubat. L'artiste décédé il y a 20 ans reconnu pour ses photographies humanistes s’inscrit dans la lignée de Doisneau ou Cartier-Bresson

Par Pascal Faiseaux

Le regard de grand reporter qu'il portait sur toutes les facettes de la vie, même les plus ordinaire, les sublimait. Photographe à travers les continents pour la revue Réalités jusqu’en 1978, l'homme célébrait la vie en immortalisant un regard intemporel et profondément humain sur les hommes, leur quotidien, leurs cadres de vie.

Il passera un an en Dordogne, dans le Ribéracois, en 1991. Une résidence d’artiste qui donnera une série de clichés, un travail intimiste, pudique mais profond sur des paysages, sur les hommes et les femmes qui l'habitent et l'animent.
Rémi écoute la mer. Une photographie d'Edouard Boubat prise en 1995 où l'artiste illustre le courant de la photographie humaniste, sensibilité poétique, recherche des particularité de chaque être humain, dans le courant de Willy Ronis, Cartier-Bresson ou Doisneau. Avec la généreuse participation de son fils Bernard, les archives départementales de Dordogne ont pu monter une rétrospective des clichés de l'artiste / © Edouard Boubat
Rémi écoute la mer. Une photographie d'Edouard Boubat prise en 1995 où l'artiste illustre le courant de la photographie humaniste, sensibilité poétique, recherche des particularité de chaque être humain, dans le courant de Willy Ronis, Cartier-Bresson ou Doisneau. Avec la généreuse participation de son fils Bernard, les archives départementales de Dordogne ont pu monter une rétrospective des clichés de l'artiste / © Edouard Boubat

Ce sont ces 43 clichés poétiques prêtés par le fils du photographe, intemporels dans le regard et dans l'esprit qui les animent, mais qui signent une époque aujourd'hui révolue que proposent les Archives Départementales de Dordogne. Le visiteur découvrira également une sélection d’autres œuvres originales. 
Exposition Edouard Boubat aux Archives Départementales de Dordogne
Une exposition dédiée au célèbre photographe décédé il y a maintenant 20 ans, et notamment à la série de clichés qu'il avait effectués en 1991, lors d'une résidence d'artiste d'un an en Ribéracois. - France 3 Périgords - Sébastien Bouwy & Camille Michelland

Exposition Édouard Boubat

Le poète voyageur / Le séjour en Périgord
Depuis le juin jusqu'au 30 août 2019
Archives Départementales de la Dordogne
9, rue Littré – 24000 Périgueux
Entrée libre du lundi au vendredi de 8h30 à 17h.
Renseignements : 05 53 03 33 33
cd24.archives@dordogne.fr
 

 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus