Cet article date de plus de 7 ans

Hop ! dépoussière le métier de balayeur à Mimos

Balayés les stéréotypes sur une profession mal-aimée. A Mimos, La compagnie Fracasse de 12 fait le ménage. Avec humour, elle jette aux ordures préjugés et indifférence. Quatre comédiens-danseurs-musiciens transforment un quotidien noir en une douce folie poétique. 
© Fracasse de 12
"Hop", c'est l'un des rares mots du spectacle. Comme une exhortation au travail qu'un chef hurle à ses trois employés municipaux un peu trop flâneurs et dissipés. 
Mais au rythme de leurs chants, du frottement de leurs balais sur le macadam et des percussions sur leurs poubelles, les balayeurs vont se rebeller. 

"C'est vrai que le thème n'est pas très original. C'est très urbain. Ça a déjà été fait" concède Laurent Quéré. "Mais on se l'est approprié. Et souvent, à la fin du spectacle, les gens nous disent qu'ils ne regarderont plus les balayeurs de la même façon". 

"On a beaucoup travaillé avec eux et ils avaient peur qu'on se moque d'eux. Ce n'est pas du tout le cas" renchérit  Pierre Gueheneuc. "Globalement cette image négative vient de notre enfance quand on nous disait : si tu travailles mal à l'école, tu finiras balayeur. Et nous, on se disait : cool on finira balayeur". 

Finalement, ils apprécient d'endosser le pantalon vert aux bandes fluo. Ils font même du zèle. Ils vident leurs poubelles avant le spectacle - le public y jette souvent des déchets- Ils récurrent la place avant de commencer " pour pouvoir faire autre chose que passer le balai ensuite" précisent-ils. Un humour décapant ! La marque de fabrique cette compagnie. 


Hop! de la compagnie fracasse à 12


Pendant Mimos, Hop! est joué deux fois par jour pendant 3 jours

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival mimos culture art spectacle vivant