Le festival du film de Sarlat débute ce mardi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pascal Faiseaux .

La 31ème édition du Festival du Film de Sarlat se déroule de ce mardi 8 au samedi 12 novembre au cinéma le Rex

Après une période pour le moins compliquée, le Festival du Film de Sarlat retrouve de son lustre. Pendant 5 jours plus de 140 projections seront assurées dans les salles Sarladaises. Des films, mais pas que, puisque les spectateurs pourront aussi croiser les invités vedette, acteurs, réalisateurs tels que José Garcia, le réalisateur Roschdy Zem, Rachid Hami, Maïwenn, Moussa Mansaly, Melvin Boomer ou encore Raphaël Personnaz.

7 films en compétition officielle

Reste un peu, de Gad Elmaleh est projeté à 19h ce mardi soir en film d'ouverture. Sur le thème inhabituel d'une conversion du judaïsme vers le catholicisme, l'humoriste joue son propre rôle et met en image sa sœur et ses parents, jouant sur l'ambiguïté sans révéler vraiment quelle est la part de fiction et de réalité. Sortie prévue en France le 16 novembre.

Pour la France de Rachid Hami est projeté mercredi à 19h. C'est là aussi un film personnel qui évoque le trauma vécu par la famille du réalisateur après le décès de son frère cadet il y a 10 ans, lors d'une épreuve d'intégration à l'école militaire de Saint Cyr.

La Passagère, le premier film d'Héloïse Pelloquet sera projeté jeudi à 19h, une romance délicate entre une artisane pêcheuse quadragénaire et son jeune apprenti avec Cécile de France et Félix Lefebvre . Sortie dans les salles le 14 décembre.

Les Pires de Lise Akoka et Romane Guéret sera également projeté jeudi, à 21h45, le trajet de quatre enfants choisis pour tourner dans un film dans leur quartier à Boulogne-sur-mer. 

Les Miens film de Roschdy Zem et Maïwenn avec Sami Bouajila sera projeté vendredi à 16h, l'histoire d'un homme victime d'un traumatisme crânien qui lui fait perdre toutes ses retenues lors de ses contacts avec sa famille.

"Nos Frangins" de Rachid Bouchareb avec Raphaël Personnaz et Samir Guesmi est projeté vendredi à 19h, un retour sur les interventions policières pendant les mobilisations étudiantes de 1986 aboutissant au décès de Malik Oussekine et sur le meurtre d'Abdel Benyahia, un algérien de 20 ans tué par un policier dans un café le 5 décembre. Sortie dans les salles le 7 décembre.

Le Torrent d'Anne le Ny avec José Garcia clôturera cette 31ème édition samedi, l'histoire d'un homme trompé qui se retrouve accusé de la mort de sa femme

Les invités de retour à Sarlat

Autant d'occasions de croiser les nombreux invités, auteurs, réalisateurs et acteurs émergents, les vedettes françaises de demain se réjouit Christel Oscar, la directrice artistique du Festival. Jusqu'à l'an dernier, il y a eu "l'effet covid" et "l'après-covid" qui a fait que de nombreux tournages étaient à nouveau en cours. Donc peu d'invités, alors que cette année, ils sont de retour à Sarlat pour animer les nombreuses projections. Interview de Christel Oscar par Florian Rouliès.

Christel Oscar, la directrice artistique du Festival du Film de Sarlat parle des temps forts de ces 5 jours de projection ©France télévisions

Pour Arnaud Vialle, le directeur du Rex, cinéma emblématique de Sarlat, c'est un bol d'air bienvenu après une période aussi perturbée. Une reconquête du public qui se mesure à la billetterie où les ventes sont de très bon augure pour l'instant avec, en tête d'affiche les films d'ouverture et de fermeture du festival Interview d'Arnaud Vialle par Florian Rouliès.

Arnaud Vialle, le directeur du cinéma le Rex à Sarlat se réjouit des nombreuses réservations de cette édition 2022 du festival du film de Sarlat ©France télévisions

Festival de lycéens

L'autre particularité traditionnelle du Festival du Film de Sarlat, c'est la présence des lycéens parmi le public. 580 lycéens en option cinéma venus de toute la France qui viennent faire "leur" festival. Pour eux, la projection du film Sage-homme de Jennifer Devoldère  avec Melvin Boomer aura lieu vendredi 11 novembre et en séance spéciale le samedi 12 novembre

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité