Mort de la Reine Elizabeth : les réactions à Eymet, commune la plus britannique de Dordogne

durée de la vidéo : 00h01mn22s
{} ©France télévisions

Un air de tristesse plane sur la bastide d'Eymet au sud de la Dordogne après la disparition de la Reine d'Angleterre. Près d'un quart des habitants sont des ressortissants britanniques. Réactions.

"Je suis très triste, c'est une partie de notre vie". Lisa, la quarantaine, croisée sur la place de la bastide, a la voix tremblante ce matin. Elle a du mal à retenir ses larmes. "Je l'ai rencontrée et j'ai même parlé avec elle. Elle était vraiment le soleil de la Grande-Bretagne".

Comme la majorité des ressortissants britanniques installés à Eymet, elle est entrée en période de deuil.

A quelques mètres, attablé à un salon de thé tenu par sa fille, Derrick, 91 ans, confie ses souvenirs.

"Je me souviens de son couronnement, je venais de rentrer dans l'armée de l'air quand elle est devenue Reine". Aujourd'hui, il pense à l'avenir. "Beaucoup de choses vont changer, on n'imagine pas à quel point" s'inquiète t-il. 

La commune d'Eymet, située au sud de Bergerac dans la partie sud de la Dordogne, accueille l'une des communautés anglaises les plus importantes de France avec près de 400 ressortissants.

Ils sont environ 9000 au total dans l'ensemble du département de la Dordogne. Nous avions tenté de comprendre pourquoi ils apprécient tant cette bastide du Moyen-Age dans cette série diffusée cet été sur France 3 Périgord.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité