15 000 m2 de toiture endommagés : le château de Jumilhac (24) manque de liquide pour payer l'ardoise

Henry de la Tour du Pin se désespère : des litres d'eau passent à chaque pluie à travers les toitures du château / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Delphine Roussel-Sax
Henry de la Tour du Pin se désespère : des litres d'eau passent à chaque pluie à travers les toitures du château / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Delphine Roussel-Sax

L'imposant château de Jumilhac est l'un des plus beau et plus original de la région, remarquable par ses toitures datant de 1600... Des toitures aujourd'hui malades, poreuses... 1,5 hectares qu'il faut d'urgence rénover. Une cagnotte tente de réunir les 100 000 €uros nécessaires

Par Pascal Faiseaux

La Justice a perdu sa poignée et la garde de son glaive ! 

Henry de la Tour du Pin se désespère... les dernières bourrasques ont abîmé les statuettes symboliques de plomb juchées en haut des tours du château dont il est propriétaire. Et celle qui représentait la Justice a été frappée sur son bras séculier, au niveau de son glaive vengeur !

La SOCRA pourrait se charger de l'opération soit en rapatriant les statuettes dans ses ateliers de Marsac près de Périgueux ou en intervenant sur site à l'aide d'une grue. Le devis se monterait à 9 000 €uros, mais il faut impérativement les sauver.

Ces faîtières allégoriques, mystérieuses, fièrement juchées au sommet de toitures féeriques uniques en France sont l'œuvre seigneuriale et alchimiste d'Antoine Chapelle, nommé premier Comte de Jumilhac, peu avant 1600 par Henri IV.

Le château de Jumilhac / © france 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Delphine Roussel-Sax
Le château de Jumilhac / © france 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Delphine Roussel-Sax


Les statuettes sont fragilisées, tout comme le sont toutes les toitures. 15 000 m2 d'ardoises qui laissent désormais passer l'eau, dégradant les charpentes, inondant parquets et tapis...

 

Les ardoises du château de Jumilhac ont besoin de réfection / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Delphine Roussel-Sax
Les ardoises du château de Jumilhac ont besoin de réfection / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Delphine Roussel-Sax

L'argent public faisant défaut, et le propriétaire ne pouvant faire face seul aux dépenses, une cagnotte a été mise en ligne depuis le 15 novembre et  jusqu’au 31 décembre sur Dartagnans, Château challenge un site dédié au sauvetage de châteaux en difficultés.

Cinq de ces monuments ont été sélectionnés pour cette 4ème campagne dont les résultats ont été inégaux lors des trois éditions précédentes, de 38 000 à 103 000 €uros récoltés. Pour l'heure, la collecte a réuni 4 000 €uros. Et  une vingtaine de donateurs ont contribué à hauteur de 1 400 €uros pour Jumilhac. Il en faudrait 100 000.

Les donateurs, à partir de 10 €uros de contributions, se voient remerciés par des cartes postales, des visites dédiées, et à partir de 5 000 €uros (soit 1 700 €uros après déduction fiscale) par un dîner aux chandelles pour 8 personnes et une visite incluant les sous-terrains.

 

Le château de Jumilhac en compétition sur le web pour financer une nouvelle toiture
Classé monument historique, l'imposant édifice est en mauvais état, beaucoup d'infiltrations ! Son propriétaire lance un appel aux dons pour entamer de lourds travaux d'étanchéité via une cagnotte sur internet nommée DARTAGNANS, et un concours, le CHÂTEAU-CHALLENGE Cagnotte ouverte aux donateurs depuis le 15/11 jusqu'au 31/12/19. Reportage de Philippe Niccolaï et Delphine Roussel-Sax. Montage Olivier Pallas. - France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Delphine Roussel-Sax

Sur le même sujet

Les + Lus