• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

A Bergerac La Poste ferme son bureau et sous-traite au bureau... de tabac !

Dans le quartier de la Madeleine à Bergerac, les usagers de la Poste devront aller chez le buraliste pour le courrier et faire le déplacement vers un autre bureau à 3 km pour le reste. / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Wilfried Redonnet
Dans le quartier de la Madeleine à Bergerac, les usagers de la Poste devront aller chez le buraliste pour le courrier et faire le déplacement vers un autre bureau à 3 km pour le reste. / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Wilfried Redonnet

Un nouveau Service Public disparaît. Le bureau de poste du quartier de la Madeleine à Bergerac va fermer en octobre. Les activités courrier seront sous-traitées par le privé dans un bureau de tabac

Par Pascal Faiseaux

Un bureau de poste à Bergerac va fermer
Dans une logique exclusivement comptable, la Poste a décidé de fermer son bureau du quartier de la Madeleine. Tout en expliquant à la population (âgée et très désireuse de garder ce bureau de proximité très pratique), qu'elle n'aura qu'à aller voir le bureau de tabac en face ! Le buraliste remplace les fonctionnaires. Il récupère l'activité courrier pour 400 €uros par mois. Rentable. Pour le reste, la population n'aura qu'à faire le déplacement.  - France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Wilfried Redonnet


Le quartier est pourtant en zone "coeur de ville" à redynamiser, la population voisine assez âgée n'a pas toujours les moyens de se déplacer, et ce secteur de Bergerac qui draine environ 8 000 habitants, n'est pas à proprement parler une zone rurale déserte.

N'empêche, le bureau de poste de la Madeleine est destiné à son tour à être sacrifié.  Le seul Service Public de la rive gauche de Bergerac ne sera plus l'an prochain que Pôle Emploi. Tout un symbole.

Le voisinage y voit aussi une perte d'attractivité du quartier

Alors pourquoi faire disparaître cette poste ? Trop proche du bureau central de Bergerac (3km) pour certains, pas assez rentable selon d'autres, l'obligation de rentabilité du Service Public ne semblant même plus choquer quiconque.

Mais la Poste l'assure, sa présence sera maintenue... dans le bureau de tabac ! Le buraliste ayant signé une convention pour récupérer l'activité courrier dans un point relais.

Pas que cette activité lui rapporte énormément, il table sur 320 euros mensuels. Mais pour lui, c'est une manière de survivre, voire d'arrondir ses fins de mois avec un petit supplément d'activité.

Pour la direction de la Poste, supprimer des personnels et se débarrasser de ses charges tout en maintenant des services avec un sous-traitant privé pour 320 €uros mensuels, la question ne fait pas un pli.

Reste que l'annonce de cette fermeture a été faite le 17 juillet, la veille de la venue d'Emmanuel Macron en Dordogne. Le Président de la République était justement venu défendre sa politique de services publics en zones rurales. Aujourd'hui pour les habitants de la Madeleine et certains élus locaux, le cachet (de la poste) est dur à avaler...

Les chiffres clés du réseau La Poste en Dordogne (hors activité courrier/colis) :
 
  • 241 points de contact de La Poste en Dordogne, dont :
  • 90 bureaux de poste (dont 6 hébergés dans une Maison de Services au Public)
  • 128 agences postales communales
  • 23 relais poste commerçants
  • 315 Agents de La Poste travaillent sur les réseaux des bureaux de poste en Dordogne.

Sur le même sujet

L'avenir de l'aéroport de Bassillac

Les + Lus