Cet article date de plus de 4 ans

Coup de vent : des dégâts en Dordogne, Gironde et Lot-et-Garonne

Le vent n'a pas fini de souffler en Nouvelle-Aquitaine. Hier soir, des rafales de 70 à 80 km/h étaient attendues entre 20h et 6h. Le point sur les dégâts en région.
©France 3 Périgords
Après les trois tempêtes qui ont soufflé du 3 au 5 février dernier, le vent a encore fait des siennes dimanche soir en Gironde, Dordogne et Lot-et-Garonne. Presque tous les département de la Nouvelle-Aquitaine étaient placés en vigilance jaune. Une alterte levée à 16 heures, lundi 13 février.


Si les rafales ont été moins violentes qu'il y a une semaine, elles ont quand même causé des dégâts dans la région. 

Gironde : câbles électriques sur la voie publique

6 000 coupures d'électricité ont été relevées dans le Blayais, notamment à St Gervaix. Des techniciens d'Enedis ont dû être mobilisés pour rétablir le courant. Des renforts ont aussi été appelés.

Les pompiers sont intervenus une quinzaine de fois depuis dimanche soir, pour dégager des câbles électriques tombés sur la voie publique, dans le Langonnais et le Médoc. Enfin, les parcs et jardins de Bordeaux ont été fermés aujourd'hui.


Par ailleurs, la gare de Libourne a été victime du coup de vent : la marquise et des panneaux de plexiglas sont tombés, entraînant une coupure d'électricité de 11h30 à 13 heures.

Le trafic SNCF a donc dû être interrompu, entraînant des retards d'1 à 2 heures sur les TGV. Seuls les trains thermiques, fonctionnant au diesel, ont pu rester en service. Le trafic a pu reprendre normalement vers 13 heures.

À 17 heures, 2 500 foyers étaient encore privés d'électricité.

Dordogne: 15 000 personnes sans électricité

A 13 h, 15 000 périgourdins étaient encore dans le noir. Les vents ont soufflé à pres de 90km/h dimanche soir, et déjà 5000 foyers étaient sans courant dans l'après-midi. 

Aujourd'hui, les interventions d'Enedis sont rendues difficiles par le vent qui souffle encore jusqu'à 75km/h . Les coupures sont surtout concentrées dans le Nontronnais. Mais il y en a aussi en Bergeracois, Sarladais ou autour de Périgueux.

Près de Sarlat, les équipes d'Enedis sont intevenues sur des lignes électriques tombées à cause du vent.

© Philippe Niccolaï / France 3
© Philippe Niccolaï / France 3

Lot-et-Garonne : une centaine d'interventions

Depuis 6 h ce lundi matin, les pompiers se sont déplacés une cinquantaine de fois. Ce sont surtout le Fumélois et le Marmandais qui sont concernés, notamment par des chutes d'arbres sur la route, des toitures endommagées, ou encore des coupures électriques. Plus de 10 000 foyers sont privés d'électricité.

Le vent soufflera encore jusqu'à 90km/h aujourd'hui. Ce lundi matin, les départements sont toujours en vigilance jaune, et 450 techniciens d'Enedis travaillent sur le terrain pour réparer les dégâts sur les lignes. 


Plus de 450 techniciens Enedis ont été mobilisés pour intervenir sur les 3 départements. Une centaine d'autres du Poitou-Charentes et des Landes devraient arriver en renfort.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo intempéries vent violent