• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

David Farren, l'anglais amoureux des couleurs du Périgord

Les gouaches sur les petits carnets de David Farren exaltent les couleurs du Périgord / © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Elsa Arnould
Les gouaches sur les petits carnets de David Farren exaltent les couleurs du Périgord / © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Elsa Arnould

Un britannique en Dordogne, rien de surprenant. Sauf que celui-ci installé dans le nontronnais ne se contente pas d'y vivre. Il en capture les plus belles lumières et les restitue sur ses petits carnets de croquis... Rencontre avec un homme enivré de couleurs

Par Pascal Faiseaux

David Farren, l'amoureux des couleurs du Périgord
Installé depuis trois ans à Cherveix-Cubas, le peintre anglais n'en finit pas de croquer les paysages devant lesquels il s'émerveille. Des peintures qu'il collecte dans des petits carnets, comme un journal intime pictural... - France 3 Périgords - Florian Rouliès & Elsa Arnould


Ses paysages étaient jusqu'alors plus "londoniens", chargés de l'ambiance pluvieuse des villes anglaises. Mais comme ses compatriotes, David apprécie la lumière douce des paysages de Dordogne... Des ambiances de marché français, des simples paysages verdoyants ou petits villages nichés dans les collines, des atmosphères particulièrement goûtées par ses compatriotes.
 
Les lumières saisies au pinceau et à l'instant... David Farren rend justice à la beauté des paysages de Dordogne / © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Elsa Arnould
Les lumières saisies au pinceau et à l'instant... David Farren rend justice à la beauté des paysages de Dordogne / © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Elsa Arnould
Ces paysages, il les saisit sur l'instant, touché par une lumière, un cadre... et il les couche sur le papier, à petites touches sensibles. David Farren est installé à Cherveix-Cubas, près de Nontron, depuis trois ans. Et depuis trois ans, il n'en finit pas de s'émerveiller devant les beautés de ce paysage si calme, si vert, si préservé. 
 
David Farren est tombé amoureux de la campagne périgourdine. / © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Elsa Arnould
David Farren est tombé amoureux de la campagne périgourdine. / © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Elsa Arnould

Sa méthode : saisir l'instant, rapidement. Juste un croquis qui restitue la sensation du moment. Un croquis dont il se sert parfois pour réaliser une peinture plus aboutie. Mais l'essentiel reste dans ces petites esquisses, véritables instantanés d'émotion picturale.
 
© France 3 Périgords - Florian Rouliès & Elsa Arnould
© France 3 Périgords - Florian Rouliès & Elsa Arnould
Pour l'instant l'artiste n'a pas encore de galerie attitrée où il expose ses oeuvres. Mais son travail peut être consulté en ligne sur sa page Facebook .

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus