Déviation de Beynac : les opposants saisissent le tribunal administratif

Pelleteuse en action / © association sauvegarde de la vallée Dordogne
Pelleteuse en action / © association sauvegarde de la vallée Dordogne

Cette fois, les machines et divers équipements de chantier en place à Castelnaud-la-chapelle et Vézac démontrent la volonté d'aller vite du Conseil Départemental dans son projet de construction de nouvelle route afin de contourner Beynac.
Les opposants ont déposé un référé suspensif.

Par Philippe Niccolai

"Il est tout de même étonnant de voir la précipitation de Germinal Peiro ( Pdt du Conseil départemental de Dordogne NDLR ) dans cette affaire. On ne construit pas sa maison quand le permis de construire est attaqué" précise, sur un ton agacé, Michel André. Le président de la SEPANSO- Dordogne, membre très actif des anti-déviation routière est très en colère contre le président du département, "qui dépense l'argent du contribuable pour des travaux que nous attaquons en référé!"

Une réponse du tribunal administratif est espérée en fin de semaine par le collectif opposé depuis le début à ce projet chiffré à 35 millions d'euros.

Le collectif va investir un nouveau QG 

La gare de Fayrac, à Castelnaud-la-chapelle, quartier général des militants opposés à la nouvelle voie de la vallée, ne sera plus le point de rassemblement du collectif. Le château de Fayrac, à quelques centaines de mètres de là, propriété d'une famille américaine, va abriter les opposants dans les prochains jours. 
Arbres abattus et machines / © association de sauvegarde de la vallée Dordogne
Arbres abattus et machines / © association de sauvegarde de la vallée Dordogne
défrichage de parcelles / © association de sauvegarde de la vallée Dordogne
défrichage de parcelles / © association de sauvegarde de la vallée Dordogne

 

parcelle défrichée / © association de sauvegarde de la vallée de la Dordogne
parcelle défrichée / © association de sauvegarde de la vallée de la Dordogne






Sur le même sujet

Hervé Brunaux raconte les Joliot-Curie à Clairvivre

Les + Lus