Cet article date de plus de 4 ans

Dordogne : près de 25 000 signatures en 10 jours contre un cirque aquatique

À Ribérac, en Dordogne, le cirque aquatique suscite la polémique. Une habitante a mis en ligne une pétition pour dénoncer les conditions de vie des animaux de ce spectacle itinérant. En seulement 10 jours, le texte a recueilli 24 900 signatures.
durée de la vidéo: 01 min 22
Dordogne : une pétition contre le cirque aquatique à Ribérac
Requins, otaries et piranhas font le show du cirque aquatique itinérant, installé pour trois dates à Ribérac, en Dordogne. Un spectacle qui n'est pas du goût de tous : Ludivine Lissandreau, habitante du département, dénonce avec ferveur les conditions de vie de ces animaux.

Selon elle, "ils sont soumis par la peur et la violence à exécuter des numéros contre-nature traumatisants, douloureux et dangereux. Ils développent alors des troubles du comportement, manifestant ainsi toute leur détresse et leur souffrance". Elle ajoute :

Ils sont trimballés de ville en ville dans des camions, 25 000 litres d'eau pour 3 requins de 2 mètres, ce n'est pas du tout adéquat pour cet animal.


Pour faire entendre sa voix, elle a lancé une pétition sur internet, afin de demander à la mairie de ne plus accueillir ce genre de spectacles. Le but : afficher sa désapprobation, refuser "de cautionner le mode de vie" imposé à ces animaux.

Mais en lançant ce mouvement, elle ne s'attendait pas à autant d'ampleur : en seulement 10 jours, elle a reçu le soutien de près de 25 000 signataires.

À ce jour, la mairie et la direction du cirque n'ont pas souhaité s'exprimer sur le sujet.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société animaux sorties et loisirs zoo