• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les grimpeurs bénévoles au secours des falaises de Dordogne

La sécurisation manuelle des falaises en Dordogne par des grimpeurs bénévoles / © France 3 Périgords – Elsa Arnould
La sécurisation manuelle des falaises en Dordogne par des grimpeurs bénévoles / © France 3 Périgords – Elsa Arnould

Un partenariat gagnant-gagnant permet aux propriétaires de falaises du département de faire sécuriser leurs sites d'escalade par des grimpeurs bénévoles de Dordogne. Illustration sur la falaise du Céou

Par Pascal Faiseaux

La sécurisation des falaises par des grimpeurs bénévoles

La Dordogne ne compte que 350 des 90 000 licenciés français des clubs d'escalade. Mais le département compte de nombreux sites prisés des amateurs, du novice au grimpeur averti. Une dizaine de falaises sont pratiquées chaque année par des sportifs venus de l'Europe toute entière.

Un partenariat entre les propriétaires privés de ces sites utilisés par les grimpeurs, le comité régional d'escalade et le département permet de sécuriser ces falaises parfois rendues dangereuses par l'instabilité des roches.

Depuis deux ans, dès qu'ils le peuvent, une vingtaine de grimpeurs bénévoles investissent en ce moment la falaise du Céou, à Castelnaud-la-Chapelle. Un site d'un km de long et 20m de haut qui est pratiquée par environ 2 000 grimpeurs chaque année. Cette falaise doit être purgée de ses roches instables potentiellement dangereuses. Une activité qui ne peut se faire que l'hiver, pour ne pas menacer les promeneurs.

Le département participe à hauteur de 40 000 euros sur 4 ans, pour l'achat du matériel. 

La sécurisation manuelle des falaises en Dordogne par des grimpeurs bénévoles

 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus