Attestation de déplacement dérogatoire : comment faire en zone blanche, sans imprimante ou sans internet ?

Depuis ce mardi 17 mars à midi, il est interdit de se déplacer sans justificatif. Il faut donc télécharger le document officiel auto-déclaratif qui sera à présenter en cas de contrôle. Encore faut-il pouvoir le faire. Pas toujours facile en zone blanche ou lorsqu'on n'est pas équipé. Explications

© France 3
Le dispositif est en place à partir de ce mardi 17 mars à midi et pour quinze jours minimum. Pour vous déplacer à pied comme en voiture, et pour un motif sérieux (voir ci-dessous) il faut désormais vous munir d'une attestation de déplacement dérogatoire.

Une attestation à renouveler pour chaque déplacement


Un document officiel déclaratif sur l'honneur que vous pouvez télécharger sur le site du gouvernement, en cliquant directement sur ce lien. Elle concerne toutes les personnes qui ne sont pas naturellement autorisées à circuler (telles que celles dépendant des services de l'État, des services d'urgence, ou des personnels de santé en activité).

Des déplacements autorisés pour un nombre limité de raisons


Le ministère de l'intérieur indique que la dérogation peut être accordée
Cette attestation permet de justifier votre déplacement pour l'un de ces motifs. Si vous faites l'objet d'un contrôle sans pouvoir présenter cette attestation, vous risquez en théorie une amende pouvant aller de 38 à 135 euros.

Rien de très compliqué en somme, sauf si vous n'êtes pas équipé !

L'attestation à produire en cas de contrôle.
L'attestation à produire en cas de contrôle.

Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur ce qu’est le Coronavirus COVID-19 et les recommandations pour votre santé sur la plateforme : gouvernement.fr/info-coronavirus 
  
Attention aux embouteillages, il faudra peut-être recommencer l'opération pour arriver à télécharger le document...
 
© France 3 Périgords
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société