La Fondation du Patrimoine au secours des remparts de Domme en Dordogne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pascal Faiseaux
Domme, perché entre ciel et terre, un village plébiscité par les touristes pour la richesse de son patrimoine
Domme, perché entre ciel et terre, un village plébiscité par les touristes pour la richesse de son patrimoine © France 3 Périgords

Plébiscité par des milliers de touristes chaque année, l'exceptionnel village de Dordogne vit sur des remparts fragilisés. Le projet de restauration en profondeur du site a été sélectionné par la fondation et le loto du Patrimoine.

C'est un cadre exceptionnel et chaque année, plus de 800 000 touristes  ne s'y trompent pas et visitent Domme, au cœur du Périgord Noir. L'un des villages préféré des Français... et des Anglais. 

Il faut dire que la richesse du patrimoine local vaut le détour. Perchée sur sa falaise à 150 mètres d'altitude, la bastide érigée en 1281 par Philippe le Hardi surplombe le majestueux décor qu'offrent les lacets de la rivière Dordogne en contrebas.

La place forte devenue site touristique

Les bâtisseurs du site n'avaient certainement pas imaginé que leur fortification guerrière, construite pour résister aux assauts ennemis, assurerait surtout sa victoire en résistant aux assauts du temps. 730 ans plus tard, elle est devenue un haut-lieu touristique assurant la prospérité de ses occupants. Ces vestiges de la guerre de 100 ans, dans un état de conservation exceptionnel, impressionnent par leur stricte régularité toute militaire.

Remparts assaillis par le temps

Pour autant, les coups de boutoir des siècles ont réussi à creuser des brèches, notamment sur les 1,2 km de remparts et les 3 portes qui ceinturent le village. Contrairement à beaucoup d'autres places fortifiées, ces remparts construits en 1300 sont ici encore largement présents, et pour l'heure assez bien conservés. Il y a 5 ans, l'impressionnante Porte des Tours de la bastide royale avait été rénovée. Imposant édifice dont l'esthétique recherchée était destinée à asseoir l'autorité royale et impressionner l'attaquant, et dont les murs intérieurs sont ornés de grafittis attribués aux templiers.

La rénovation de la porte de la bastide royale de Domme lors de sa rénovation en 2016 ©France 3 Périgords

Rénovation en profondeur

Depuis une vingtaine d'année, les 150 adhérents de l’association de la sauvegarde de la Bastide de Domme et de ses Remparts (ASBDR) travaillent à l'entretien de ces remparts classés Monuments Historiques. Mais aujourd'hui, ils ont besoin d'une restauration plus durable et en profondeur qui fait défaut depuis plusieurs années. Les maçonneries se déjointent, figuiers et lierres envahissent progressivement les murs, et certaines parties commencent déjà à s'affaisser.

Mobilisation

La DRAC Nouvelle Aquitaine et la Commune ont fait appel à un architecte du patrimoine pour mener un projet sur plusieurs années, jusqu'en 2024 et lancer une souscription en janvier dernier. Cette dernière n'a pour l'heure réuni que 7 200 €uros sur les 145 000 espérés. Il en faudrait 500 000 pour réaliser le chantier en totalité, avec un début des travaux espéré à la fin de l'année.

Loto gagnant

Ce lundi 30 août, la Mission Patrimoine a annoncé que ce projet faisait partie de la centaine qu'elle a sélectionnée dans toute la France pour bénéficier d'une aide à la rénovation. Financement rendu possible par un nouveau ticket à gratter dédié au patrimoine édité ce même jour par la Française des Jeux. Pas question bien sûr de pousser les Français à tomber dans le vice du jeu, mais quitte à jouer, autant le faire "utile"...

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.