Musique : Gardiens de la paix, un nouveau clip engagé pour le groupe de reggae Ryon

Second single d'un album à venir cet automne, Gardiens de la paix, ne dénonce pas les violences policières, mais fait drôlement écho à l'actualité et en appelle à la justice sociale. 

Originaires du Périgord, les 5 musiciens vont sortir leur troisième album Esperanza cet automne.
Originaires du Périgord, les 5 musiciens vont sortir leur troisième album Esperanza cet automne. © @judicael olivier

Ce doit être une coïncidence, mais quelle coïncidence ! Le groupe de Reggae, Ryon, originaire du Périgord, a intitulé Gardiens de la paix son dernier single. 

Il n'y est pas question de violences policières, mais son contenu colle parfaitement au climat de ras-le-bol et de rébellion qui a marqué, par exemple, les manifestations de personnels soignants en ce début de semaine. 

"La justice sociale, il est grand temps de l'organiser.

Par la force du nombre, ce monde on va le changer."

Un hymne contestataire.

Véritable hymne contestataire, cette chanson mériterait d'être reprise en choeur par un cortège de manifestants. 

Mais que les choses soient bien claires, on est ici en terrain reggae, "positive vibrations", plutôt qu'en pleine furie Black bloc. 

En 2020, il est plus que jamais permis de rêver en un monde meilleur, c'est ce que Gardiens de la paix nous enseigne. Le meilleur est possible et c'est à nous d'en décider.

Pour revenir à des considérations moins philosophiques, ce titre est issu d'un album à paraître, le troisième de Ryon. Il s'appelera Esperanza et sortira le 16 octobre. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter