Périgueux : après la découverte d'une trentaine de cas de Coronavirus, l'hôpital prend des mesures immédiates

C'est dans le service de soins de suite et de réadaptation (SSR) que la présence du virus a été confirmée. 18 patients et une vingtaine de personnels sont concernés. L'hôpital a pris les mesures d'isolement nécessaires.

Le service de Soins de Suite et de Réadaptation de l'hôpital de Périgueux sous surveillance après la découverte de cas de Coronavirus
Le service de Soins de Suite et de Réadaptation de l'hôpital de Périgueux sous surveillance après la découverte de cas de Coronavirus © France 3 Périgords - Pascal Tinon
L'hôpital a confirmé la présence depuis hier lundi du virus sur au moins18 patients hébergés dans le service de soins de suite et de réadaptation (SSR), la structure qui héberge les patients après une opération.

Toutes les mesures prises pour éviter les contacts

La direction a aussitôt pris les mesures nécessaires pour éviter la propagation du virus. Les 18 patients porteurs ont été isolés dans la structure. Le personnel testé positif, une quinzaine de personnes au total ce lundi,  a été mis à l'isolement à domicile. D'autres personnels potentiellement porteurs ont également été isolés en attente des résultats des tests. Des renforts, et notamment des personnels des autres services ont été mobilisés pour soutenir les équipes dans la prise en charge des patients.

Services séparés

Sur place, le service a été séparé en deux pour isoler les patients porteurs. Toutes les entrées et sorties de patients dans ce service ont été suspendues. Les infectiologues et l'équipe hygiène du CH sont d'autant plus mobilisés pour éviter que le virus ne se propage. Un risque pris d'autant plus au sérieux que le SSR est proche de l'Ehpad de l'hôpital.

Éviter la psychose, continuer les soins et ne pas relâcher la prévention, surtout pour les AVC

La présence du virus ne doit pas empêcher les patients qui en ont besoin d'avoir recours à l'hôpital. C'est, en substance, le message adressé par les professionnels de santé, et notamment par l'association "AVC tous concernés".

L'association lance jusqu'à la fin août une campagne numérique de prévention en rappelant que les maladies cardio-vasculaires restent la première cause de mortalité en Nouvelle-Aquitaine. L'association espère ainsi toucher 2,2 millions d'habitants de Nouvelle-Aquitaine, près de 40% de la population, via les réseaux sociaux notamment.

Covid 19 / AVC : la même population concernée

Car la présence du coronavirus perturbe largement l'attitude des patients potentiels qui craindraient apparemment d'appeler le 15 ou de se rendre dans les hôpitaux par peur d'être contaminés.

AVC Tous concernés relève que les prises en charge des AVC dans les hôpitaux a diminué de 50%, entraînant un retard considérable de la prévention, et une augmentation des risques. Et ce d'autant plus que les AVC concernent les personnes âgées de plus de 65 ans dans les 3/4 des cas. La même population la plus à risque pour le Coronavirus. 
 

AVC : ne pas hésiter à appeler le 15 en cas de symptômes

Faiblesse d’un côté du corps, paralysie du bras, affaissement d’un côté du visage, difficultés à parler, ces symptômes sur vous ou l'un de vos proches doivent immédiatement vous alerter et vous faire appeler le 15
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter