Rugby : Bernard Laporte en Dordogne pour soutenir les clubs ruraux

Ce samedi 3 mars, le président de la Fédération Française de Rugby est venu entraîner les jeunes et les féminines du club de Cénac et Saint-Julien, en Dordogne. 

© FRANCK FIFE / AFP
Offrir aux clubs ruraux la même formation que le Stade Toulousain ou l'UBB. Tel était le message que souhaitait véhiculer Bernard Laporte, ce samedi 3 mars. 

Les pieds dans la boue, le président de la Fédération Française de Rugby a supervisé l'entraînement des clubs de Cénac et Saint-Julien, dans le Périgord. Son objectif: promouvoir les équipes "de clocher", qu'il qualifie de "réservoir à champions". Pour lui, c'est aussi un moyen de faire vivre des villages isolés :
durée de la vidéo: 01 min 09
Bernard Laporte, président de la Fédération Française de Rugby, veut promouvoir le "rugby de clocher"

Mais cette visite est aussi une belle opération de communication pour le président de la FFR. Entre une équipe de France qui manque cruellement de résultats et une affaire en justice pour des pressions qu'il aurait exercées, Bernard Laporte s'offre un moyen de séduire les clubs plus modestes. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport