Coupe de France de football : Bergerac et Trélissac affronteront deux clubs de Ligue 1, grosse pression en Périgord

En seizième de finale de la Coupe de France de Football, les clubs de Bergerac et Trélissac, en National 2, joueront contre l'Olympique Lyonnais et le Stade Brestois, tous les deux en Ligue 1. Belle affiche, mais qui met la pression en Périgord

Entre vendredi 19 et samedi 20 janvier, les amateurs de football de Dordogne vont avoir un week-end chargé en émotion. Tout a commencé lundi 8 janvier, dans la soirée, lorsque les supporters du Bergerac Périgord FC ont appris que leur équipe affronterait celle de l'Olympique Lyonnais.

Pour Bergerac, se confronter à Lyon, c'est rencontrer l'un des trois plus gros clubs français de la décennie. L'affiche sera alléchante et pourrait mobiliser les foules. Mais pour l'évènement, il faudra trouver un stade hors du département, Francis Rongiéras à Périgueux étant en travaux. Le match aura lieu vendredi 19 janvier à 20h45 en ouverture des 16e de finales et pourrait se jouer à Bordeaux, Brive ou Limoges.

Trélissac face à la Bretagne

L'autre (bonne) surprise du tirage a été la sélection du Trélissac FC face au Stade Brestois. Une belle occasion pour les Trélissacois de se surpasser face aux Bretons, actuels quatrièmes de la Ligue 1, une équipe qui n'a pas connu de défaite depuis deux mois et demi. Si le Stade Brestois n'est pas auréolé du même prestige que l'OL, il offre l'avantage d'envisager la tenue du match à domicile, au stade Firmin-Daudou de Trélissac. Le match aura lieu le samedi 20 janvier à 17h30

C'est l'équipe en pleine forme au championnat ! On a un sacré match à jouer !

Hervé Loubat, coach du TFC

Page Facebook du TFC

Hervé Loubat, le coach trélissacois qui a pris les rênes du club début 2022, jubile : "Très très très content, tirage très positif, premièrement parce qu'on reçoit. On a passé six matches avant à se déplacer, on en avait marre de voyager", sourit-il sur la page Facebook du club. "On va pouvoir faire plaisir aux gens d'ici, ou pas loin. Soit, on sera en mesure de créer un exploit historique pour le club, soit on essaiera de sortir, malheureusement, par la grande porte et puis se consacrer à notre championnat. Quoi qu'il arrive, ce sera positif ", se réjouit l'entraineur. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité