Cluster en Dordogne : 9 cas positifs au coronavirus dont 3 repartis à l'étranger

9 personnes ont été testées positives au coronavirus suite à des obsèques à Eglise-Neuve-de-Vergt / © Philippe Niccolaï
9 personnes ont été testées positives au coronavirus suite à des obsèques à Eglise-Neuve-de-Vergt / © Philippe Niccolaï

Une centaine de tests a été réalisée. Tous les résultats ne sont pas encore connus mais déjà 9 personnes seraient positives au coronavirus. Un cas de cluster qui fait suite à des obsèques organisées le 24 avril dernier à Eglise-Neuve-de-Vergt.
 

Par C.O

Ce jour-là, une messe a été célébrée pour les obsèques d’un homme de 51 ans, puis une célébration a été organisée au funérarium, et une autre ensuite au cimetière. Enfin, une réunion de famille aurait eu lieu. Selon nos sources, à certains moments de ces différents rassemblements, le seuil de vingt personnes autorisées à se rassembler aurait été dépassé. Parmi ces personnes, certaines étaient venues de l’étranger. 
 


A la suite de ces obsèques, un membre de la famille du défunt a consulté un médecin de la maison de santé pluri professionnelle de Vergt. Celui-ci lui a fait faire un test, et lui a demandé de se placer à l’isolement en attendant de connaître le résultat. Il s’avérera positif quelques jours plus tard. Un dispositif de recherche, de traçage, se met alors en place avec cette maison de santé pluri-professionnelle et l’ARS. "Cette connexion rapide entre les libéraux et l’ARS est à souligner", appuie Maire-Ange Pérulli, directrice déléguée de l’ARS de la Dordogne.

Les personnes ayant participé aux obsèques ainsi que les cas contacts potentiels ont ainsi été joints. Au total, 127 personnes ont été testées dans l'entourage familial, professionnel, médical mais aussi funéraire. L’ARS dispose aujourd'hui des résultats de 103 de ces tests, et en tout 9 personnes sont positives. Il reste donc 24 tests dont on attend toujours les résultats.
 

Trois personnes positives sont reparties à l'étranger

Sur ces 9 personnes positives, aucune n'a été hospitalisée et deux seraient asymptomatiques. Deux sont des membres de la famille du défunt (non porteur du virus) dont les obsèques avaient été célébrées, en l'occurrence son fils et son épouse ainsi qu'un collègue de l'épouse. 
Deux personnes étaient venues de Suisse et y sont reparties. Une autre personne avait fait le trajet depuis le Portugal et y est, elle aussi, retournée depuis. "Nous n'avons pas prévenu les autorités de ces pays d’un point de vue administratif, mais nous avons dit aux patients que leur médecin traitant devait assurer le suivi auprès des autorités locales", explique Michel Laforcade le directeur de l'ARS de la Nouvelle-Aquitaine.

Une course contre la montre est donc engagée depuis plusieurs jours en Dordogne. Jeudi prochain, 12 autres personnes seront testées. Il s'agit de personnes déjà testées et dont le résultat s'est avéré négatif. Mais leur dernier contact avec une personne positive date de moins de 7 jours.

Quel déconfinement en Dordogne ?

Michel Laforcade a précisé que le département restera en zone verte lors du déconfinement. Mais souhaite que les mesures barrières soient plus que jamais respectées.

"Il y a des conseils, de type injonctions,  plus importantes que jamais, du type masque dans les transports, gestes barrières au travail. Ces gestes auront encore plus d’importance dès lundi. Ce déconfinement ne doit pas amener de relâchement, c’est au contraire une concentration supplémentaire qui est nécessaire".


Par ailleurs, indépendamment de ce cluster, dès lundi le département sera en capacité de réaliser jusqu'à 8000 tests par semaine. "Nous avons une grande marge de sécurité pour les jours à venir. Nous allons engager des moyens supplémentaires et dépister plus de gens. Nous aurons donc peut être plus de cas positifs avec notamment des cas asymptomatiques. On va monter en puissance".

Ce cluster n'aura donc pas d'incidence directe sur le déconfinement. D'ailleurs, le directeur de l'ARS s'est voulu rassurant sur l'état de la situation sanitaire dans le département de la Dordogne. Au 7 mai, on dénombrait 237 cas de covid 19 dans le département, dont 26 personnes hospitalisées. "La Dordogne est peu concernée par le covid, dans une région elle-même moins concernée que d’autres" a  affirmé Michel Laforcade. "Tout laisse à penser qu'elle devrait le rester".

Le directeur de l'Agence Régionale de Santé a rappelé que depuis le début de la crise, 29 clusters ont été recensés depuis de la crise en Nouvelle-Aquitaine. Un autre cas a récemment été détecté dans un collège de la Vienne à Chauvigny.
 
C'est à la maison de santé de Vergt que le cas de covid 19 du cluster a été diagnostiqué. / © Philippe Niccolaï
C'est à la maison de santé de Vergt que le cas de covid 19 du cluster a été diagnostiqué. / © Philippe Niccolaï


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus