Périgueux : les voies vers les coupoles de la cathédrale St Front sont (toujours) impénétrables

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pascal Faiseaux
Les coupoles de la Cathédrale St Front
Les coupoles de la Cathédrale St Front © Cap Sud Ouest - France 3 Aquitaine

La cathédrale St Front est remarquable à plus d'un titre. Parmi ses attraits, ses fameuses coupoles qui rappellent le Sacré-Coeur. L'accès au public de ces lieux au panorama exceptionnel est prévu depuis des années, mais n'est toujours pas possible, pour des questions de norme.

Un survol des toits de la Cathédrale Saint Front ©France 3 Nouvelle Aquitaine

Le saviez-vous : la cathédrale de Périgueux tirerait son nom de Saint Front, un ermite ayant vécu dans une grotte située sur l'emplacement où fut bâtie l'actuelle cathédrale.

Comme près de 70 monuments religieux, la cathédrale St Front est classée depuis 20 ans par l'UNESCO au titre des chemins de Compostelle. Joyau architectural de la ville, elle attire chaque année des milliers de visiteurs et de pèlerins.

Sa particularité, ce sont notamment ses fameuses coupoles qui rappellent, et pour cause, le Sacré-Coeur à Paris.

Comme celles de la Basilique parisienne, les coupoles de la cathédrale St Front sont en effet dues à l'architecte Paul Abadie (1812 - 1884) à l'occasion d'une réfection totale de l'édifice. Une inspiration byzantine tentée en plein Périgord, avant de s'y risquer à Paris. La création était osée, mais dans l'air du temps à l'époque. Elle reste une curiosité remarquée parmi les édifices religieux français.
 
Avantage de ces coupoles, outre leur forme qui rappelle également celles de la Basilique St Marc de Venise, c'est leur position dominante sur l'édifice et plus largement sur la ville. Un point de vue exceptionnel, à vous couper le souffle. Un lieu accessible au public jusqu'en 1978. Puis, jugé trop peu sécurisé, l'accès fut réservé aux personnels chargés de la rénovation jusqu'à ce que le projet de ré-ouverture émane d'un ancien architecte des bâtiments de France en 2013, pour une ouverture en 2015.

Des travaux ont alors été entrepris pour 100 000 €uros, des accès et des passerelles ont été créés. Mais aujourd'hui, pour une question de normes et de sécurité, ainsi que de lourdeurs administratives, on est toujours dans l'attente d'une validation par les commissions de sécurité de cette visite exceptionnelle. 

Il se murmure qu'une partie du site pourrait enfin être ouvert à l'occasion des prochaines journées du patrimoine du 7 au 9 septembre prochain. Ou bien fin octobre pour les journées de l'architecture. Ou bien encore pour Noël, ou peut-être Pâques suivant. Bref, on risque d'attendre encore longtemps. A moins d'un miracle ?
 
Les coupoles de la Cathédrale St Front de Périgueux toujours interdites à la visite ©France 3 Périgords

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.