Risques chimiques : un travailleur sur trois est exposé, un escape game permet de jouer avec la prévention

Dans l'industrie, les travaux publics ou la coiffure, l'exposition aux risques chimiques concerne des milliers de salariés. Pour sensibiliser les entreprises à la toxicité de certains produits, le service de prévention et de santé au travail de la Dordogne propose un escape-game insolite.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"Vous avez mis la main sur la molécule et l'objet de contamination", indique l'écran vidéo. L'objet est en l'occurrence un liquide de frein, auquel il faut faire attention. "L'ingestion peut entrainer une toxicité du cerveau", prévient la narratrice.

Jouer pour déjouer le risque chimique. Pendant une heure, quatre salariés qui travaillent dans la réparation automobile tentent de résoudre des énigmes autour du risque chimique, dans un escape game à Périgueux. "C'est une bonne piqûre de rappel", constate Lionel Labrune. "On est habitué à se protéger de tous ces produits, on vit avec".

La poussière de bois peut être cancérigène

Chaque année, l'exposition aux risques chimiques concerne plus de 150 000 salariés en Nouvelle-Aquitaine dans de nombreux domaines, du formage de métal au gros œuvre du bâtiment.

durée de la vidéo : 00h01mn48s
Dans l'industrie, les travaux publics ou la coiffure, l'exposition aux risques chimiques concerne des milliers de salariés. Pour sensibiliser les entreprises à la toxicité de certains produits, le service prévention santé travail de la Dordogne propose un escape-game insolite. Reportage de C.Rongere et P.Tinon. ©FTV

L'escape game se veut surtout pédagogique auprès des entreprises participantes. L’occasion de rappeler quelques fondamentaux pour mieux comprendre les risques et bien réagir en cas d’exposition.

"On peut avoir des risques chimiques, même dans ce qui est naturel", explique Marc Ceccato, intervenant en prévention des risques professionnels. "Dans le premier jeu, on a de la poussière de bois. C'est naturel, mais cancérigène quand elle est sous forme de sciure. Dans le deuxième jeu, on étudie les voies de pénétration des produits chimiques dans notre organisme", dit-il.

Éviter les maladies professionnelles

Les risques chimiques sont la deuxième cause de maladies professionnelles en France, tous métiers confondus. Les enjeux de faire diminuer les accidents du travail sont donc importants. C'est ce qui a incité le service de prévention et de santé au travail de Dordogne et de Corrèze à développer l'escape game avec la Carsat Centre-Ouest. La société Tricky a créé l'outil.

Un salarié sur trois est en contact avec un risque chimique.

Philippe François

Président service de prévention et de santé au travail Dordogne et Corrèze

Dans la région, 4,9 % des maladies professionnelles déclarées en 2020 sont dues à des résidus chimiques ou des poussières, ce qui a représenté 202 salariés sur le territoire d'après le service.  

Dans le détail, parmi les 44 cancers professionnels reconnus dans la région, 36 ont été causés par l'inhalation de poussières d'amiante, trois de poussières de bois et cinq d'autres produits chimiques. Un coût d'indemnités proche des 40 millions d'euros pour les organismes de sécurité sociale.  

Toutes les formes de prévention, comme l'escape game, sont donc les bienvenues pour diminuer les accidents du travail et les maladies professionnelles.