Réparateur de vélos sur les marchés de Dordogne : une affaire qui roule !

Davy a senti le vent tourner il y a 7 ans déjà, quand il a mis en route sa petite entreprise de réparation vélo sur les marchés de Dordogne. Le confinement et les aides gouvernementales pour l'entretien des bicyclettes ont confirmé le succès : aujourd'hui Davy répare à tour de bras !

La clientèle ne manque pas, elle est même parfois trop abondante pour le petit atelier de réparation ambulante de cycles.
La clientèle ne manque pas, elle est même parfois trop abondante pour le petit atelier de réparation ambulante de cycles. © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Bertrand Lasseguette
C'est le retour confirmé des petits métiers. Au départ, en installant son atelier sur les marchés, Davy avait surtout le projet de se faire connaître pour ouvrir un vrai magasin.

Une affaire qui roule

Mais le succès venant, il n'avait plus vraiment de raison de changer. Depuis 2013, il fait donc ses réparations au plus près de sa clientèle, avec son petit camion atelier. On le retrouve 6 fois par mois sur le marché de Bergerac, mais également à Sainte-Foy la Grande et au Fleix.
Davy répare sur place une dizaine de vélos chaque jour de marché
Davy répare sur place une dizaine de vélos chaque jour de marché © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Bertrand Lasseguette

Service rapide

La clientèle y trouve son compte, elle dépose le vélo malmené à son arrivée au marché, et repart avec une petite reine réparée pour ramener le cabas jusqu'à la maison.

Remise en selle, une aubaine !

La petite entreprise de Davy, 34 ans, ne connaît pas la crise. Et encore moins depuis la crise sanitaire. Le confinement a redonné le goût du vélo aux français, et l'aide gouvernementale de 50 €uros pour la remise en état d'un vélo d'occasion  (toujours en vigueur jusqu'à la fin de l'année) a fait exploser la demande. Surtout qu'il a tout de suite fait partie des réparateurs agréés.
Davy propose un service de proximité et immédiat qui séduit la clientèle
Davy propose un service de proximité et immédiat qui séduit la clientèle © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Bertrand Lasseguette

Premiers arrivés, premiers servis

Du coup, Davy ne peut pas être sur tous les fronts. L'été par exemple, au plus fort de la demande, il doit se contenter de satisfaire la tête du peloton de client, celle qui arrive dès 7h30. Les retardataires qui arrivent vers 10h n'ont pas toujours de place sur le podium-atelier.

Comme il travaille seul, il peut bichonner une dizaine de vélos par matinée, pas beaucoup plus. Et s'il ne peut pas effectuer la réparation de suite, il propose de ramener le vélo réparé au marché la semaine suivante. 
Depuis le confinement et les aides gouvernementales, Davy a pratiquement doublé son chiffre d'affaire
Depuis le confinement et les aides gouvernementales, Davy a pratiquement doublé son chiffre d'affaire © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Bertrand Lasseguette

Une roue d'avance sur les magasins

Davy explique aussi son succès par sa réactivité. Alors que le vélo fait un brusque retour en force, peu de magasins de réparation ont eu le temps d'ouvrir. Lui, il est là, disponible, tout de suite.
 
Il répare les vélos sur les marchés de Bergerac ©France 3 Périgords
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports entreprises insolite coronavirus/covid-19 société