Sarlat bientôt équipée de caméras de surveillance

La cité médiévale périgourdine sera sous vidéosurveillance à partir du printemps prochain. Une décision, controversée, du conseil municipal. Les élus espèrent ainsi faire chuter la délinquance.

"C'est un formidable outil pour la gendarmerie" se félicite le commandant de la brigade de Sarlat, Thierry Chopard. "Il va permettre de faire non seulement de la prévention et de la dissuasion, mais aussi de nous aider dans la résolution des différents vols puisque l'on pourra identifier les délinquants".

Si les forces de l'ordre approuvent la mise en place de ce nouveau dispositif, tous les sarladais ne sont pas du même avis, à commencer par les conseillers de l'opposition municipale. Ils préféreraient, eux, plutôt voir des patrouilles plus nombreuses dans les rues.

Mais les élus de la majorité se veulent rassurants. "C'est un système relativement léger qu'on veut mettre en place. On n'est pas du tout sur quelque chose qui permettrait de faire du suivi ou quoi que soit. On n'est pas là-dessus" affirme Julien Vanière, l'adjoint en charge des nouvelles technologies.

La mise en place des caméras devrait se faire progressivement à partir du printemps 2016. Elles seront placées aux entrées de la ville et dans les rues commerçantes du centre historique.

Le coût estimé s'élève au minimum à 86 000 euros.

Regardez le reportage de Philippe Niccolaï et Sébastien Delalot :

durée de la vidéo : 00h01mn35s
La décision a été prise par le conseil municipal qui espère ainsi mieux lutter contre la délinquance.\