VIDÉO. Passionnée et productrice d'iris, elle possède la plus grande collection d'Europe en variétés

durée de la vidéo : 00h02mn10s
En Dordogne, Christine Cosi produit et crée de nombreuses variétés d'iris, dont c'est en mai la période de floraison. Cette véritable collectionneuse nous ouvre les portes de son jardin périgourdin. ©Reportage : Florian Roulies et Camille Michelland. Montage : Floriane Pelé.

En Dordogne, Christine Cosi produit et crée de nombreuses variétés d'iris, dont elle possède plus de 4 000 types différents. Cette véritable collectionneuse nous ouvre les portes de son jardin périgourdin de Biron où fleurissent, en ce mois de mai, plus de 100 000 pieds.

L'étendue verte rappelle un ciel étoilé de mille couleurs. Dans son champ de Biron (Dordogne), dans le Périgord noir, Christine Cosi cultive une multitude d'iris, ses fleurs préférées. Elle a commencé sa collection à l’âge de 17 ans, lorsqu'elle a reçu en cadeau douze de ces fleurs, chacune de variétés différentes.

"C'était le début de ma collection. Après, j'allais voir les gens, les voisins, je repérais des iris que j'aimais bien et on faisait du troc. J'ai ensuite commencé à acheter sur catalogue et actuellement, je fais surtout des échanges avec des collègues," raconte celle qui possède 100 000 pieds de 4 000 variétés sur son terrain. "C'est la plus grande collection d'Europe en variétés", glisse-t-elle avec fierté.

Une diversité incroyable

Son champ reflète une diversité incroyable de fleurs : les iris unis côtoient les polychromes, mais aussi les frisés, les petits ou les plus imposants.

Vous avez des iris qui sentent la vanille, d'autres le muguet. Et même le chocolat, idéal pour les gourmands à Pâques ! Malheureusement, ils ne seront pas encore fleuris à Pâques.

Christine Cosi

Productrice et collectionneuse d'iris en Dordogne

Toujours à la recherche de nouveautés, Christine Cosi est aussi une créatrice. Elle a déjà enregistré une quarantaine d’hybridations. "Le but pour moi, c'est que la personne qui achète ces iris ait une floraison qui tienne dans le temps", confie la productrice.

Mais il manque une pièce idéale à la collection de Christine Cosi : un iris rouge carmin. "Le rouge, on n'arrive pas à l'obtenir, on a tout essayé. Je ne sais pas si ça arrivera un jour, peut-être par une modification génétique naturelle... La tulipe noire, elle existe maintenant, donc pourquoi pas l'iris rouge ? Il ne faut pas désespérer," sourit-elle.

La collection de Christine Cosi est actuellement en pleine floraison. Le public peut la découvrir jusqu’au 21 mai.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité