VIDÉO. Jardinage : terreau maison, récup', partage de graines... les bonnes astuces pour faire des économies

durée de la vidéo : 00h02mn18s
Comment jardiner sans se ruiner ? ©France 3 Périgords

Apprendre à jardiner pour trois fois rien, c'est possible grâce au livre de Brigitte Lapouge-Déjean et Serge Lapouge. On y retrouve toutes les astuces nécessaires pour faire son potager écologique et économique.

Avec l'arrivée du printemps, c'est le moment idéal pour sortir ses outils et passer un peu de temps au jardin. Aujourd'hui, on observe depuis quelque temps une volonté chez certain de revenir à la terre, à la nature. Mais comment faire baisser la facture jardinage, quand tout augmente ?

Brigitte Lapouge-Déjean est jardinière en bio et est l'autrice de nombreux ouvrages dans ce domaine. Elle vient de publier son livre "Jardiner pour pas un rond", où elle partage ses astuces et celles de son mari

Privilégier le recyclage

"Le terreau, ça peut être du terreau de feuille ou du terreau de bois". Avec l'inflation, les prix des terreaux et des graines augmentent et vont encore augmenter. Et les plants de bonne qualité coûtent de plus en plus cher. Brigitte jardine depuis plus de quarante ans, et pour faire des économies, elle fait son terreau maison. Elle compte également sur le partage des graines : "quand on est jardinier, on essaye de garder la tradition des anciennes variétés et d'avoir le souci de partager, donc on s'échange tous des graines".

Chez Serge et Brigitte, rien ne se perd, tout se transforme. Les accessoires viennent tout droit de la poubelle. Une boite alimentaire sert de mini-serre, des rouleaux de papier toilette remplacent les godets de semis que l'on trouve dans les commerces.

"On s'est aperçu que tout ce qui concerne le jardin, il est possible de le remplacer"

Brigitte Lapouge-Déjean

France 3 Aquitaine

Les outils neufs représentent un gros budget pour un jardinier. Serge a trouvé la solution : la récupération. "Dans les déchetteries, il y a toujours pleins d'outils qui sont jetés", témoigne-t-il. Une occasion de découvrir (ou redécouvrir) un jardinage à la portée de toutes et tous, avec un impact positif sur l’environnement, tout en s'affranchissant des dépenses liées à cette activité plutôt coûteuse.

En moyenne, les jardiniers amateurs dépensent entre 100 euros et 300 euros par an pour leur potager. 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité