Écoles, télétravail et garde d’enfants : ce qui change à partir du 6 avril en Limousin

Mercredi 31 mars 2021, Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures parmi lesquelles la fermeture des établissements de la crèche au lycée pour trois semaines à compter de lundi. Quel est le programme des prochaines semaines pour les enfants ? Comment s'organiser en tant que parents ? Réponses.

Dès lundi 5 avril, les crèches, écoles maternelles et primaires, collèges et lycées seront fermés.
Dès lundi 5 avril, les crèches, écoles maternelles et primaires, collèges et lycées seront fermés. © Colyne Rongere - France Télévisions

Mercredi 31 mars 2021, lors de son allocution, Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures pour freiner l’épidémie de Covid-19. Au premier chef, ces mesures concernent l’école.

Depuis la rentrée de septembre 2020, les écoles primaires et maternelles ont fonctionné normalement sauf évolution du virus et multiplication de cas de Covid-19 dans les établissements. Malgré le masque obligatoire et un protocole sanitaire évoluant au rythme de l’épidémie (classes isolées les unes des autres, gestes barrières) les fermetures d'écoles et de classes se sont multipliées ces dernières semaines, "oui, le virus circule dans les établissements scolaires, mais pas plus qu'ailleurs [...] nous devons prendre nos responsabilités" a annoncé Emmanuel Macron, mercredi soir.

Calendrier écoles, collèges, lycées
Infogram

Dès lundi 5 avril 2021, les crèches, écoles maternelles et primaires, collèges et lycées seront fermés pour trois semaines. Du 5 au 9 avril, les cours devront se faire à distance.

À partir du 9 avril, les élèves des zones A, B et C seront en "vacances de printemps" uniformément sur les dates qui correspondaient à celles de la zone A (Académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble , Limoges, Lyon, Poitiers). Ainsi, le calendrier des écoles du Limousin est le moins impacté par ces nouvelles mesures.

La rentrée en classe s'échelonnera sur les deux semaines suivantes : à partir du 26 avril pour les élèves des écoles maternelles et primaires, à partir du 3 mai, pour les collèges et lycées qui devront conserver l'enseignement à distance jusqu'à cette date.

Du côté des parents d'élèves, à Limoges, les avis sont mitigés, "tout est compliqué, je préfère que l'école ferme. Il y a beaucoup de cas dans les écoles. Les parents ont peur que les enfants ramènent le virus à la maison", confie ce père de famille.

Pour cette maman d'élève, ces nouvelles mesures contraignent les parents à s'adapter à la dernière minute, "les enfants à la maison pendant un mois, ce n'est pas possible. Je ne travaille pas, donc ça ne me pose pas de problème, mais pour les parents qui travaillent ce n'est pas évident."

Au 1er avril 2021, sur l'Académie de Limoges, 6 établissements scolaires et 30 classes étaient fermés. A une semaine de la fermeture des établissements, 291 élèves et 34 membres du personnel éducatif étaient testés positifs à la Covid-19.

Enfin, 0,04% des 2 053 tests salivaires réalisés sur les élèves volontaires et le personnel enseignant étaient positifs.

Quels établissements restent ouverts et qui est concerné ?

Dans les semaines à venir, plusieurs établissements scolaires de l'Éducation Nationale devraient rester ouverts pour accueillir les enfants du personnel soignant et du médico-social, ce qui avait déjà été le cas lors du confinement de mars 2020. D'autres professions, sur la base de la circulaire du 8 avril 2020, pourront également bénéficier de l'accueil des enfants dans les écoles. Les écoles concernées devraient être communiquées ce vendredi par le rectorat.

Dans son allocution, Emmanuel Macron a précisé que les établissements médico-sociaux accueillant des personnes en situation de handicap restaient ouverts pendant ce mois de confinement. Les professeurs devraient donc continuer à enseigner leurs cours au sein des IME (instituts médico-éducatifs).

Pour les enfants en situation de handicap scolarisés dans les Ulis (unités localisées pour l'inclusion scolaire), les cours se tiendront à distance et répondront à un calendrier précis. Les AESH pourront assister aux cours en distanciel.

Le nouveau planning pour les écoliers du 6 avril au 3 mai

Travail et garde d'enfants

Si les semaines à venir, le quotidien des enfants devrait être chamboulé, il en va de même pour leurs parents.

Bien que non-obligatoire, le télétravail est fortement recommandé en période de crise sanitaire, "j'appelle les employeurs, les travailleurs à y avoir recours à chaque fois qu'ils peuvent" a précisé Emmanuel Macron, mercredi soir.

Pour les parents dans l'impossibilité de télétravailler, d'autres solutions sont envisageables. En effet, ils peuvent demander à leur employeur de bénéficier du chômage partiel, comme l'a souligné le ministère du travail. L'indemnité de ce chômage sera de 84 % sur un salaire net, 100 % pour un salarié touchant le smic. Attention, cette option n'est valable que pour les parents d'enfants de moins de 16 ans ou en situation de handicap. Pour que l'un des deux parents puisse toucher le chômage partiel, il devra présenter une attestation sur l'honneur à son employeur.

L'ensemble de ces mesures est valable pour la première et dernière semaine du mois d'avril. Pour ce qui est de la période des vacances scolaires (entre le 12 et le 26 avril) des précisions devraient être apportées à l'issue d'une réunion entre le ministère du travail et les partenaires sociaux, jeudi 1er avril 2021.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société confinement : école à la maison santé