Élections régionales en Nouvelle-Aquitaine : le socialiste Alain Rousset réélu pour un cinquième mandat

La liste Alain Rousset est arrivée en tête du second tour des élections régionales 2021 en Nouvelle-Aquitaine. Quatre choses à savoir sur le président sortant qui devrait entamer un nouveau mandat. 

La liste menée par Alain Rousset, en tête du second tour des élections régionales de 2021.
La liste menée par Alain Rousset, en tête du second tour des élections régionales de 2021. © André Abalo - France Télévisions

1 - Homme d'Aquitaine... ou presque

Né dans la Loire, à Chazelles-sur-Lyon en 1951, Alain Rousset est diplômé de Sciences Politique, promotion 1974. Il possède également une formation juridique. Très vite à la fin de ses études, il découvre l'Aquitaine, grâce à ses montagnes tout d'abord. Au pied des Pyrénées, Alain Rousset s'adonne aux joies de la randonnée et de la chasse. En 1980, il devient le directeur de cabinet du maire de Pau, l'emblématique André Labarrère puis de Philippe Madrelle, présidents socialistes du conseil régional d'Aquitaine. Il vit aujourd'hui dans une bergerie, près de Pessac en Gironde, un refuge pour lui et sa famille. 

2 - Pessacais pour toujours

Alain Rousset est très attaché à Pessac. Il y vit et il a été maire de la commune entre 1989 et 1995. En 2014, lors de la campagne pour les municipales, il figurait sur la liste du maire sortant, Jean-Jacques Benoît. Alain Rousset déclarait alors : "Je serai candidat à la mairie de Pessac en 2020."

Un vœu réitéré en 2017. Il prendra finalement la 51e place, position non éligible, mais hautement symbolique sur la liste du socialiste Sébastien Saint-Pasteur.

Lors du premier tour des Régionales 2021, avec 42,23%, Alain Rousset avait signé son score le plus haut.  

3 - Homme de terre 

Fils d'ouvrier originaire d'Auvergne, c'est dans la terre qu'il retrouve ses saveurs d'antan. "C'est une partie de mon enfance. Aujourd'hui, avoir une jument, l'atteler et promener mes petits-enfants, c'est le bonheur".

Alain Rousset habite une bergerie du côté de Pessac (Gironde)
Alain Rousset habite une bergerie du côté de Pessac (Gironde) © France télévisions

Chasseur, pêcheur, Alain Rousset se fait aussi jardinier en cultivant des pommes de terre. Mais Alain Rousset trouve également son bonheur en politique et l'économie reste son domaine de prédilection.

En 1985, au changement de majorité, lorsque Jacques-Chaban-Delmas  prend la tête de l'Aquitaine, Alain Rousset quitte ses fonctions de directeur de cabinet. Il  fut également chargé de la reconversion du bassin de Lacq pour Elf-Aquitaine. Un intérêt pour le monde industriel qu'il conservera.

"La spécialité de la région, c'est l'accompagnement des entreprises et de l'emploi. Il faut aussi réussir la transition écologique, environnementale".    

En septembre 2020,  le patron de la Nouvelle-Aquitaine annonçait un plan de reconquête et de transitions doté d'un budget de 140 millions d'euros pour 2021. Toujours le même cap, Alain Rousset reste fidèle à ses principes. Miser sur la recherche, développer localement les activités, y compris avec des petits sites industriels. 

Le président du Conseil régional d'Aquitaine Alain Rousset, le 11 avril 2000 à Paris, lors des Etats généraux de la création d'entreprise.
Le président du Conseil régional d'Aquitaine Alain Rousset, le 11 avril 2000 à Paris, lors des Etats généraux de la création d'entreprise. © Martin BUREAU / AFP

4 - Homme de territoires

Attaché à la terre, nous l'avons dit, Alain Rousset est aussi un homme des territoires. Il a lancé, pendant son premier mandat, le projet d'une école vétérinaire à Limoges. Après l'Aérocampus de Bordeaux, le campus naval de Rochefort et le campus ferroviaire de Saintes sont dans les cartons. Alain Rousset a toujours tenté maintenir l'équilibre entre les ex-régions, malgré quelques lapsus récurrents, confondant Aquitaine (qu'il a présidé entre 1998 et 2015) et Nouvelle-Aquitaine. "L'action publique me passionne toujours. Je suis né, dans mes responsabilités professionnelles par la création des régions". 

Quant à la LGV du grand sud-ouest, Alain Rousset en est un fervent défenseur, tout en souhaitant continuer l'investissement dans les transports du quotidien. Une convention visant à régénérer et pérenniser 1 856 km de « petites lignes » ferroviaires a d'ailleurs été signée entre la région et l’État, pour un investissement portant de plus 1,5 milliard d’euros sur dix ans.

Lors des élections régionales de 2015, le PS avait passé un accord avec EELV. Un accord basé sur la transition énergétique. Alain Rousset avait accédé à une condition-clef d'EELV : que le conseil régional cesse de financer les lignes à grande vitesse. Une lune de miel qui n'a pas survécu au 1er tour des Régionales 2021. Aucun accord n'a été trouvé entre le socialiste Alain Rousset et l'écologiste Nicolas Thierry.

Alain Rousset a voté pour Emmanuel Macron au premier tour des élections présidentielles en 2017.  

Régionales 2021 : portrait d'Alain Rousset, candidat du Parti Socialiste

Et maintenant

Avec 39% des voix à l'échelle de la Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset remporte ces élections régionales 2021. Il décroche donc la majorité absolue dans l'hémicycle. Alain Rousset savoure cette victoire, dit-il, avec beaucoup de fierté et de modestie. "Les résultats, notamment en milieu rural, sont extrêmement gratifiants".

Concernant la faible participation aux scrutins de ces régionales et départementales, Alain Rousset appelle le président de la République à réfléchir à une décentralisation qui mettrait l'humain au coeur des politiques. "Sur le plan civique et démocratique, il est nécessaire de clarifier les compétences des pouvoirs publics. Aujourd'hui, les citoyens ne savent pas qui fait quoi.".

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région nouvelle-aquitaine politique élections régionales 2021 élections